Pasteur Rakoto Endor : Nouveau président du FFKM

Le Conseil des églises chrétiennes de Madagascar brille par son silence ces derniers temps. Et ce malgré les sollicitations face aux multiples questions sur la suite à donner au processus de réconciliation que les quatre chefs d’église ont commencé avec le président Hery Rajaonarimampianina et les quatre anciens présidents. Hier, les Rakoto Endor Modeste (FLM), Lala Rasendrahasina (FJKM), Odon marie Arsène Razanakolona (Ecar) et Samoela Jaona Ranarivelo (Eglise anglicane) étaient réapparus à la cathédrale d’Analakely. Une occasion pour le pasteur Lala Rasendrahasina de passer le fanion à son collègue luthérien, le pasteur Rakoto Endor Modeste qui va présider le Conseil des églises durant cette année 2016.

Long processus. A propos des interrogations des observateurs, le nouveau président du FFKM a souligné que la réconciliation nationale est un long processus qui semble voué à l’échec, car aucune des résolutions prises lors des assises nationales organisées au CCI Ivato au mois d’avril 2015 n’a été jusqu’ici appliquée. Ces résolutions, rappelons-le, tendaient vers la mise en place d’une nouvelle transition avec la dissolution des Institutions élues après les changements anticonstitutionnels de 2009. A noter qu’outre ce processus de réconciliation, le FFKM connaît depuis le synode d’Antsiranana un problème interne. Il s’agit de l’échec dans l’élection de son nouveau secrétaire général à cause de l’absence de consensus entre les chefs d’église. Le Conseil des églises ne pourra donc élire son nouveau SG que cette année 2016. Quoi qu’il en soit, le FFKM envisage de créer un Institut œcuménique de Théologie.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Voilà un silence qui a la saveur de l’éternité… Mora-mora, ne vous pressez surtout pas. A chaque fois que des églises s’immiscent dans les affaires temporelles cela se termine mal. Dormez, chers frères. Ou priez. Vous n’êtes bons qu’à cela.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.