Anthelme Ramparany : « Le président a usé de ses prérogatives »

Le HVM a réalisé sa promesse à l’endroit des maires du district d’Ifanadiana.
Le HVM a réalisé sa promesse à l’endroit des maires du district d’Ifanadiana.

Il a déclaré hier que la force du HVM au niveau du district de Manakara reste intacte après les Sénatoriales du 29 décembre.

La réaction du ministre coach de Vatovavy-Fitovinany par rapport aux critiques sur le cas du Col Botomanovatsara, désigné sénateur par le président de la République, n’a pas tardé. Hier, Anthelme Ramparany a mis les points sur les « i » : « Le président de la République a usé de ses prérogatives conférées par la Constitution en désignant les 21 sénateurs de son quota. Il est le seul à avoir connu les paramètres qui ont été pris en compte dans la désignation de ces sénateurs. Je pense que ses choix ont été dictés par l’intérêt supérieur de la Nation et la stabilité politique. » Quant à la désignation de l’ancien ministre des Travaux Publics, le ministre de l’Elevage de réagir : « Le président de la République a pris une bonne décision. Il n’a pas oublié la région Vatovavy-Fitovinany. En retour, nous, notamment les districts de la région Vatovavy dont Nosivarika, Mananjary, Ifanadiana et Ikongo, nous lui promettons notre soutien en 2018. »

Discipline du parti. Le ministre Anthelme Ramparany a fait savoir hier devant la presse que le HVM de la région Vatovavy-Fitovinany a respecté scrupuleusement la procédure lorsqu’il a proposé une liste de candidats sénateurs au président de la République. « On n’a fait que respecter la discipline du parti. Nous avons consulté la base du parti lorsque nous avons dressé la liste de nos candidats. Il n’y a pas donc eu d’exclusion. » Réagissant par rapport à l’ « affaire Manakara », Anthelme Ramparany de souligner : « La force du parti HVM dans le district de Manakara reste intacte après les Sénatoriales du 29 décembre 2015. Il pourrait y avoir un ou deux éléments perturbateurs, mais cela est loin d’affaiblir le parti. »

Performance électorale. Lors des Sénatoriales du 29 décembre, les districts de la région Vatovavy ont réalisé un bon score (83% des voix) en faveur des candidats du parti au pouvoir. En contrepartie de cette performance électorale, le ministre coach a remis, hier à Ampandrianomby au nom du HVM 15 machines à écrire de dernier cri aux maires des 15 communes du district d’Ifanadiana. « Le HVM a fait une promesse durant la campagne des sénatoriales. Actuellement, c’est réalisé. Toutes les communes ont leur part. Il n’y a pas d’exclusion entre les maires HVM et les maires issus d’autres partis politiques. », a rappelé Anthelme Ramparany. Le choix des machines à écrire s’explique par le fait que 12 communes sur 15 du district d’Ifanadiana ne sont pas électrifiées.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Be loatra nama ny vola lanilany tsy amin’ny tokony ho izy ä !Karamaina ohatrinona indray ny senatera kanefa be dia be ny tànana tsy misy jiro ?

  2. Les nominations en opposition à l’élection ont toujours servi pour museler ceux qui préfèrent bouffer dans la gamelle de l’élite plutôt qu’esperer gagner son repas à la sueur de ses bras ou l’excellence de son intellectuelle..
    Et puis, tu ne mords pas la main qui te nourrit….tous les caniches le savent!

Poster un commentaire