Affaire Ambatovy : Un autre son de cloche

Jacaranda

Après la conférence de presse du vice-président d’Ambatovy (lire page 4) qui s’est tenue dans la matinée, l’avocat de l’ex-employée de la grande société minière n’a pas tardé à apporter la réplique en convoquant à son tour les journalistes dans l’après-midi.

« Depuis 2013, je suis le seul avocat du dossier de litige au travail entre ma cliente et Ambatovy », a souligné Me Laingo Radilose d’emblée pour ne pas dire in limine litis. Apportant un autre son de cloche, il a expliqué qu’ « au bout de 25 mois de procédure, le tribunal a accordé sans la moindre pression, l’exécution de la créance alimentaire d’un montant de 88 millions d’ariary qui correspond aux primes 2012 non payées en totalité, de préavis mal calculés, d’augmentation de salaire non appliquée… ».

Voies de recours. L’avocat chargé de défendre les intérêts de l’ex-employée d’Ambatovy qui estime avoir fait l’objet d’un licenciement abusif de préciser qu’ « en aucun cas, ce montant ne constitue une avance sur les dommages et intérêts accordés en Première Instance, qui correspond à 2 ans de son salaire ». En effet, toutes les voies de recours ne sont pas encore épuisées quant à la fixation du montant définitif. Et de rapporter qu’« Ambatovy a opposé une fin de non recevoir aux demandes de diverses entités et à la médiation du SIM pour que les deux parties trouvent un terrain d’entente ». Ce qui a amené la plaignante à demander le blocage des comptes d’Ambatovy. « Laquelle est loin d’être insolvable », a fait remarquer l’avocat en question. Une manière de dire que « sauf mauvaise foi de sa part, elle est en mesure de payer la somme indiquée ».

Pression. Par « elle », l’avocat désigne évidemment la société minière qui a porté l’affaire au pénal « pour soit disant usage de faux pour la production de documents qui avaient été déjà utilisés par plusieurs plaignants contre Ambatovy depuis 3 ans, sans que cette dernière ne les ait contestés ». Et de  faire savoir au passage qu’« Ambatovy a perdu en Première Instance et en appel dans ce procès pénal ». Dans une sorte de plaidoirie publique, Me Laingo R. de demander « si une société qui affirme être soucieuse de l’éthique, est en droit de dénigrer la justice malgache et de faire pression auprès des différents groupements professionnels voire au niveau gouvernemental et diplomatique ». L’avocat va jusqu’à s’interroger « si c’est un Etat dans l’Etat ».

R. O



Bip - Le nouvel opérateur mobile à Madagascar

Share This Post

  • Mbly

    avela hikatona kosa ve ny orinasa noho ny tombomtsoa an’ny Mpiasa iray izay efa tratra fa nanao ny tsy nety ? Ary tsy vitan’ny hoe ireo Mpiasa sisa tavela no ho very asa fa ny ekonomia an’ny firenena efa mitsilopilopy ity no tena mbola voa mafy indray. Na tian’io Avocat io na tsia dia tena simba tanteraka ny endriky ny fampiasam-bola eto Madagasikara ary aza manantena fampiasam-bola avy any ivelany (IDE) intsony isika raha izao no manjo izay mampiasa vola eto.

  • Lazalazao Tsimiamboholahy

    Ah des bananes, pleine de bananes, des malgaches se jettent à pied joint pour obliger l’autre à lui donner de l’argent : l’ACD du régime, les kidnapping, les dahalo; les cambioleurs qui pourrissent la vie des malgaches au qoutidien, me coup d’état etc…. Avec des gens comme ça le pays est foutu….. prendre de force l’argent des autres…… boku de banane pour ressembler bwana.

  • Oron Anirin

    Il faut laisser la justice faire leur travail.
    Ambatovy doit respecter l’état et la justice Malgache.
    Il faut arrêter avec les menaces à coup de dollars.
    Merci Maître et tenez bon pour la protection de nos citoyens.

  • Rado Manoary Razaka

    Fa mikarama ohatrinona no mitaky 88 000 000 Ar ? Mbola tsy ampy ihany ve izay efa azo tao ? Mba mahaiza mionona e! Ny anay aza 400 000 Ar isam-bolana ny karama !

    Izahay manohana an’Ambatovy hatramin’ny farany e ! Aza manaiky an’zany nareo ry Ambatovy a !

    Amiko dia mety mihintsy ilay hoe 1% no omena ny Fanjakana dia manao asa fampandrosoana eny ifotony Ambatovy ; Satria vola very fotsiny izay vola omena ny Fanjakana, tsy misy fampandrosoana vita.

    Amin’izao fotoana izao dia maro ireo zava-bitan’Ambatovy :
    -Lalana ao Tamatave
    -Tsenan’i Tamatave
    -Efa miala any koa ny finampiana an’i Tamatavy amin’ny fitantanana ny fako
    -Ny tsenan’i Moramanga efa ho vita
    -Camion benne vaovao be iray an’i Moramanga
    -Ny lalana tao Moramanga
    -Sy izay rehetra tsy voatanisa …

    Aleo mijery zava-bita toizao toizay maheno vola be miditra any amin’ny Fanjakana nefa tsy ahavitana na inona na inona !

    Courage Ambatovy !