OJM : Appel à la prudence

Jacaranda

Dans un communiqué, le président de l’Ordre des Journalistes de Madagascar (OJM), Gérard Rakotonirina lance un appel à la prudence à l’endroit de tous les journalistes. Il incite ainsi les confrères à respecter l’éthique et la déontologie. Cette initiative a certainement été prise à la suite de l’affaire « Carrière d’Anjozorobe » qui continue de défrayer la chronique. Face aux rumeurs engendrées par cette affaire, l’OJM « exhorte les membres de la presse à éluder toutes les démarches manipulatrices qui tendent à inciter à la haine, que ce soit raciale ou tribale et d’autres dérives tendant à discréditer la presse vis-à-vis de l’opinion publique ». Une allusion certainement à la déclaration des « Zanak’Androy » qui ont haussé le ton contre le fils du président de la République. En effet, les natifs de l’Androy accusent ce dernier d’être l’auteur du meurtre de leur fils. Vendredi dernier, le Général Florens Rakotomahanina, Commandant de l’Emmoreg Analamanga a démenti cette information en déclarant qu’aucun meurtre n’a été commis au gisement de pierres précieuses de Marotsipohy à Anjozorobe. De son côté, samedi dernier, le président de la République, Hery Rajaonarimampianina a lancé une mise en garde contre tous ceux qui souhaitent provoquer une guerre tribale. Il n’a également pas manqué d’inciter les journalistes à se méfier des manipulations, et surtout à faire preuve de professionnalisme et respecter la vie privée. Lors de sa dernière intervention médiatique, le numéro Un d’Iavoloha a lancé un appel à la prise de responsabilité des journalistes. Hery Rajaonarimampianina a aussi profité de cette intervention pour exhorter la presse nationale à éviter les manipulations politiques.

Davis R

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.