Administration pénitentiaire : Une grève générale dans l’air !

L’Administration pénitentiaire grossira bientôt les rangs des greffiers d’ores et déjà en grève si les revendications de ses agents ne sont pas satisfaites. En effet, le syndicat des agents pénitentiaires a fait savoir dans un communiqué qu’ils procèderont, ce lundi, à une grève générale si leurs réclamations restent lettre morte. Au fil du communiqué sont réclamés « la catégorie 3 pour les agents pénitentiaires, la direction des programmes et des ressources pénitentiaires, la mise à jour des indemnités, le rappel de certains corps ainsi que la multiplication et l’extension des véhicules de transport des détenus dans tout Madagascar ». Le syndicat – par le biais de Ravalison Jean de Dieu – a fait savoir que « l’Etat a déjà été alerté en janvier dernier mais n’a fait aucun signe ». Pareillement, si la grève générale est  entreprise, les agents pénitentiaires ne feront que le transport des détenus. Faut-il rappeler qu’à Madagascar, le droit de grève est un droit constitutionnel (article 33) sous réserve que la continuité des services publics soit maintenue ? De ce fait, c’est l’intérêt général qui doit primer pour les deux parties (l’Etat et le syndicat). D’ailleurs et comme à l’accoutumée, les conséquences de ces mouvements de grève n’affecteront que les citoyens lambda.

Aina Hel-Bovel (Stagiaire)

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.