Toliara : Un usurpateur se dit adjoint du directeur du Bianco

Jacaranda

Un autre coup de filet pour le Bureau Indépendant Anti-Corruption dans la Cité du soleil. En effet, Bianco, a pu mettre la main sur un certain Coco se disant adjoint du directeur du Bianco à Toliara. Le forfait aurait pu paraître banal si les dénonciations n’auraient pas fait état d’informations relatant que cet individu réclamait systématiquement une importante somme d’argent à la réception de chaque plainte. Il recevrait directement les doléances à son domicile. Coco n’est autre que le directeur d’une école privée, sise à Toliara.

Coup de filet. Un fait qui semble insolite, mais les fouilles effectuées à son domicile ont pu mettre en lumière que l’usurpateur était en possession d’une large palette de matériels spécialisés pour faussaires. Les enquêteurs y auraient trouvé des cachets, des lettres avec des en-têtes à l’effigie du Bianco. Au fait, c’est une usurpation de titre. Soulignons que ce coup de filet a été le fruit d’une efficace collaboration entre le Parquet de Toliara, la Gendarmerie et le Bianco. Notons que le faussaire a été déféré au parquet la semaine dernière et a immédiatement été placé en détention préventive.

Détournements. Faut-il rappeler que la branche territoriale de Toliara a effectué, en septembre 2013, des investigations relatives à des détournements de deniers publics et de matériels de l’Etat au niveau de la Direction Régionale de l’Education Nationale (DREN) à Atsimo Andrefana. A l’issue duquel le Bianco a relevé plusieurs infractions, notamment l’octroi de marchés, détournements de deniers publics, faux et usage de faux sur des pièces justificatives relatives aux marchés cités auparavant. Au total, une somme de 396 300 000 ariary a été détournée au niveau de la DREN Toliara.

Recueillis par Dominique R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.