Sommet de la Francophonie : Le délai de 10 mois à respecter



Jacaranda
Les travaux de construction à Andohatapenaka avancent sans problème.
Les travaux de construction à Andohatapenaka avancent sans problème.

Le défi est énorme, certes, mais l’avancement des travaux à Andohatapenaka permet de dire que les infrastructures seront construites à temps.

Le temps presse. Il ne reste plus pour l’Etat malgache que six mois pour finir la construction des infrastructures nécessaires à l’accueil du 16e Sommet de la Francophonie. Le délai de 10 mois a été prévu pour la construction du village de la Francophonie, un complexe de 297 logements. Hier, le ministre auprès de la Présidence en charge des Projets Présidentiels, de l’Aménagement et de l’Equipement Narson Rafidimanana était descendu à Andohatapenaka pour constater de visu l’avancement des travaux de construction. Une occasion pour lui de réitérer et de rassurer que le délai de10 mois initialement prévu pour la construction du complexe sera respecté. « Le village de la Francophonie sera disponible fin octobre ou début novembre. », a-t-il souligné. Le ministre Narson Rafidimanana est intransigeant quant à la qualité des infrastructures destinées à l’accueil du 16e Sommet de la Francophonie à Madagascar. « Ces infrastructures seront conformes aux normes internationales », a-t-il martelé.

Véritable challenge. Visiblement, le défi est énorme vu l’ampleur des travaux à effectuer dans le temps qui reste. C’est pour cette raison que le ministre auprès de la Présidence en charge des projets présidentiels, de l’Aménagement et de l’Equipement a encore parlé hier d’un « véritable challenge ». Narson Rafidimanana qui a visité hier d’autres sites de construction des infrastructures nécessaires au Sommet d’Antananarivo a donc rassuré les sceptiques sur la possibilité de ce défi. A noter que le village de la Francophonie est un village intégré qui comprend plusieurs espaces destinés aux diverses spécialités, pour ne citer qu’une galerie d’exposition de pavillons permettant aux pays participants de se connaître, un centre commercial, un hôtel 4 étoiles de 100 chambres et une salle de cinéma. La construction du complexe est assurée par la SEIMAD qui traite avec les entreprises spécialisées dans la construction de grands travaux. En tout cas, force est de rappeler que la préparation du 16e Sommet de la Francophonie figure parmi les grandes priorités du nouveau gouvernement.

R. Eugène

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.