Manifestation du 1er Mai : La seule autorisation donnée par la CUA est Ambohijatovo

La Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) persiste et signe qu’elle n’a donné qu’une seule autorisation pour la célébration de la fête du travail, le 1er mai, à savoir la Place de la Démocratie à Ambohijatovo. Selon le communiqué qui nous a été transmis, cette demande d’autorisation porte le n°122/CUA/M.16  en date du 26 avril 2016 et c’est au nom de l’«Afo Sendikaly ». La manifestation devrait avoir lieu entre 12 heures et 17 heures de la date indiquée. A voir la teneur de ce communiqué, il semble contredire les déclarations faites par l’Organe Mixte de Conception d’Antananarivo (OMC). En effet, lors d’une réunion qui s’est tenue, avant-hier, à Tsimbazaza, l’OMC par le biais de l’adjoint du préfet de police a déclaré que la manifestation prévue à la Place de la Démocratie à Ambohijatovo a été transférée au stade d’Alarobia.

Programme annulé. Toujours est-il que l’OMC est composé de la Préfecture de Police, les forces de l’ordre et la Commune Urbaine d’Antananarivo, or cette dernière a fait savoir par le biais d’un communiqué qu’elle n’a délivré qu’une seule autorisation, celle d’Ambohijatovo. D’ailleurs, jusqu’à preuve du contraire, des spots publicitaires ont annoncé, du moins jusqu’à hier, la tenue de la célébration de la fête du travail à Ambohijatovo. En outre, quatre matches de football ont été programmés le 1er mai au stade d’Alarobia et ce, entrant dans le cadre de  la 17e journée de la ligue d’Analamanga. Un programme qui a été annulé au profit de la célébration de la fête du travail.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.