TATOM : Le projet « Grand Tana » en gestation

Le SG du M2PATE Georges Rasoamanana.
Le SG du M2PATE Georges Rasoamanana.

Pour la commune urbaine d’Antananarivo, 36 communes périphériques seront impliquées dans la réalisation du projet TATOM. Projet piloté par le ministère auprès de la Présidence en charge des projets présidentiels, de l’Aménagement du territoire et de l‘Equipement (M2PATE) et financé par le gouvernement japonais à travers la JICA à hauteur de 500 millions de dollars.  La réalisation de ce projet ambitieux permettrait finalement de concrétiser le rêve d’un « Grand Tana ». Le projet TATOM a été présenté hier à Anosy aux parties prenantes dont le chef de région d’Analamanga et les maires des communes périphériques de la commune urbaine d’Antananarivo.

Recommandations. Pour Antananarivo et Toamasina, deux grandes villes ciblées, la mise en œuvre du projet tend d’abord vers la révision du Plan d’Urbanisme Directeur. D’après la JICA, l’étude préliminaire pour la formulation du projet d’élaboration du schéma directeur pour le développement de l’axe économique TATOM est en cours. La présentation faite hier au M2PATE a permis en même temps de recueillir les recommandations y afférentes. Les maires ont activement participé aux débats. L’étude préliminaire a débuté le 1 mai et sera terminée le 20 mai. Selon le secrétaire général du M2PATE Georges Rasoamanana, les communes riveraines de la RN2 bénéficieront également du projet.

R. Eugène          

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.