Sénateur Lylison : Appel à une opération ville morte

Malgré les menaces d’arrestation, le Sénateur Lylison René de Roland refuse de faire machine arrière. Ce jour, l’élu MAPAR prévoit d’organiser une opération ville morte à Antananarivo. Intervenu hier soir à travers plusieurs chaînes de télévision et de radio privée de la capitale, il a lancé un appel à la mobilisation des vigilances citoyennes (Andrimasom-pokonolona) au niveau de tous les « Fokontany ». A partir de 4 heures du matin, les partisans de cette opération vont descendre dans la rue pour ériger des barrages et brûler des pneus sur toutes les rues et ruelles de la ville des Mille. « Cette initiative aurait été décidée pour mettre fin aux souffrances quotidiennes des Malgaches, victimes de l’incompétence des dirigeants, mais aussi et surtout, pour contester le non-respect de la liberté d’expression et de la liberté d’opinion. En quelque sorte, le Sénateur Lylison René de Roland a décidé d’enclencher la vitesse supérieure même si depuis quelque temps, il est dans le collimateur des forces de l’ordre. Cette opération ville morte aurait déjà bénéficié du soutien de différentes forces vives de la Nation. Une bonne partie de l’Armée et des Officiers supérieurs seraient derrière le Sénateur Lylison René de Roland. C’est certainement la raison pour laquelle il a organisé cette déclaration à la presse hier. Par ailleurs, à en croire nos sources, une bonne partie des transporteurs en commun auraient également accepté d’adhérer à ce projet. Reste à savoir si les Tananariviens vont cette fois-ci répondre à l’appel.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Le but est clair: renverser le régime actuel!!….Il faut reconnaître que RAJAONARIMAMPIANINA et cliques ne solutionnent pas les problèmes de la population…. Mais faire grève etc…. est ce la panacée à tous ces maux???

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.