Avaradrano : Développement et insécurité au centre du débat

Une vue partielle des participants à cet atelier. (Photo Yvon RAM)
Une vue partielle des participants à cet atelier. (Photo Yvon RAM)

Les maires du district d’Avaradrano se sont réunis, hier, à l’hôtel Le Hintsy, à Ambohimanambola. Une rencontre qui a lieu tous les deux ans. Ce fut une occasion pour ces élus des 16 communes qui composent ce district de parler des « Zava-bita » mais également des problèmes rencontrés par chacune d’entre elles. Cette réunion a porté notamment sur la gestion des risques et des catastrophes, la nutrition et le régime foncier mais d’autres sujets ont été aussi abordés. Selon le maire d’Alasora Marc Ramiarinjatovo, qui a joué le rôle de porte-parole des maires, outre les thèmes susmentionnés, il a parlé de l’importance de la circulation des informations concernant notamment l’insécurité. Sans oublier pour autant les desiderata des maires qui se fixent comme objectif l’essor de leurs localités respectives. Le volet social a été priorisé lors de cette rencontre. A cet effet des techniciens du BNGRC, du régime foncier et de l’Office National de Nutrition (ONN) ont donné de plus amples explications dans leurs domaines respectifs. Toujours est-il que la malnutrition est responsable d’une importante partie de la mortalité infantile dans la Grande Ile. Notons que cette réunion a vu la présence du chef de Région Analamanga, du chef de district et des députés élus dans le district d’Avaradrano, ainsi que des responsables des services déconcentrés.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.