Madagascar Le Changement : Pour un mode de gouvernance économique

Etant parmi les pays les plus pauvres du monde, le développement de Madagascar est l’affaire de tous donc, nécessite une démarche participative dans laquelle toutes les forces vives sont appelées à avancer des directives, des issues, ou des options optimales. C’est dans cette optique que le document « Madagascar Le Changement » a été élaboré. En effet, d’après Joseph Yoland, un de ses pères, « c’est le système actuel qui doit changer. C’est un système imposé par la Communauté Internationale qui ne fait que servir et protéger ses intérêts et non ceux des Malgaches ». Il a également enchaîné que « la solution n’est pas une vague de  limogeages ou de remaniements, mais un changement radical du système ». Aussi, met-il en relief l’intérêt supérieur de la Nation ainsi que la protection des richesses de Madagascar. Pour ce faire, « Madagascar Le Changement » propose un système, un mode de gouvernance économique pour mieux diriger le pays. Des mesures sont, par ailleurs, conçues telles que la suppression du Marché Interbancaire de Devises (MID), ou encore l’interdiction d’exporter de l’or qui fait partie des fortunes de Madagascar. En somme, Joseph Yoland et consorts n’ont qu’un leitmotiv : « Il faut défendre l’intérêt général et l’intérêt des Malgaches ». Ce document « Madagascar Le Changement » est d’ores et déjà déposé auprès du Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation et son enregistrement  auprès de l’OMDA se fera ce jour. Bref, ce ne sont ni les solutions ni les idées pour un développement inclusif qui manquent, mais la bonne volonté de les mettre sur pied.

Aina Hel-Bovel (Stagiaire)

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.