Kidnapping d’Arnaud et d’Annie : Un journaliste de « Malaza » condamné à 1 mois avec sursis

Le verdict est tombé hier. Un journaliste du groupe « Ma-TV » est condamné à une peine d’un mois de prison avec sursis pour diffamation suite à une affaire de kidnapping sur laquelle il a écrit deux articles dans les quotidiens « Malaza » et « Zay Zany » le 31 décembre 2015. Cette condamnation est assortie d’une amende de 200.000 Ar et d’un dommage-intérêt de 1 million d’ariary. Par contre, sur un autre chef d’inculpation qui est la diffusion de fausses nouvelles, Fah Andriamanarivo est purement et simplement relaxé. Quant à Radavidson Edouard, directeur de publication de « Malaza », il est relaxé au bénéfice du doute. Tandis que Mbolatiana Rarivoson, directeur de publication de « Zay Zany », l’est purement et simplement.

Appel. L’opérateur en bois Arlan Ramiliarison a porté plainte contre ces journalistes du groupe « Ma-TV » pour avoir publié des articles diffamatoires sur une affaire de kidnapping qui avait comme victimes ses deux enfants, Arnaud et Annie. Le procès a eu lieu le 18 mars 2016. « Nous ne sommes pas satisfaits des verdicts. Raison pour laquelle nous allons interjeter appel. », a réagi Mbolatiana Rarivoson.

Recueillis par R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.