Vaovao Benjamin : « Il faut oser »

Jacaranda

Avec ce projet de loi polémique portant code de la communication, Vaovao Benjamin a donné son avis. Il n’a pas manqué de préciser que « les journalistes sont assimilés à des avocats, les avocats du peuple ». Effectivement, ils jouent un rôle capital dans la recherche, la diffusion et la transmission de l’information. Cette idée rejoint le droit à l’information garantie par la Constitution en son article 11. De ce fait, les dirigeants et les politiciens sont tenus de libérer les sources et les journalistes doivent informer et forger l’opinion publique. Toutefois, Vaovao Benjamin prévient qu’il y a une responsabilité partagée entre les journalistes et les dirigeants (les acteurs politiques). « Quelquefois, les journalistes émettent des informations non recoupées, ce qui est également une faute de notre part car nous faisons preuve de rétention des informations ». D’après ce politicien, « il faut émettre les informations en temps réel et oser critiquer les dirigeants et les politiciens dans le respect ».

Aina Hel-Bovel (Stagiaire)

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.