Antonio Sanchez de l’UE : « Il y a une volonté de faire mieux »

Jacaranda
Antonio Sanchez de l’Union européenne optimiste quant à l’avenir de Madagascar.
Antonio Sanchez de l’Union européenne optimiste quant à l’avenir de Madagascar.

L’ambassadeur de l’Union européenne estime que Madagascar est sur la bonne voie quant aux réformes dans divers secteurs.

La position du Fonds Monétaire international (FMI)  donne de l’espoir aux partenaires techniques et financiers de Madagascar. A ce propos, le chef de délégation de la Commission de l’Union européenne Antonio Sanchez Benedito, en répondant aux questions des journalistes hier à Iavoloha, a souligné : « On doit continuer à mettre en place les différentes Institutions, mais, en même temps, il y a aussi des signes positifs parmi lequel l’accord avec le FMI qui est énormément important pour reconfirmer la crédibilité, la réputation, et lui d’affirmer que le pays est sur la bonne voie, la voie des réformes, la voie des mesures nécessaires pour redresser la situation économique, pour assainir aussi le compte publique et travailler la bonne gouvernance. » Ce diplomate de rajouter : « L’Union européenne a déjà décaissé des programmes importants. Je pense qu’on a déjà atteint une certaine vitesse de croisière, en ce qui concerne notre coopération. C’est encore important aussi l’accord de principe avec le FMI pour continuer à avancer avec l’appui budgétaire. Mais, je voudrais insister sur le fait que l’engagement de l’Union européenne reste complet et total avec Madagascar. »

Promoteur. Interrogé sur d’autres réalités dans le pays, Antonio Sanchez Benedito de s’exprimer : « Je crois effectivement qu’il faut toujours regarder vers l’avenir. L’avenir de Madagascar est promoteur. Il y a des difficultés, des problèmes, il y a aucun doute là-dessus, mais en même temps, il y a une volonté de faire mieux de l’ensemble pour le peuple malgache. Le plus important, c’est que le gouvernement et le président de la République continuent d’aller de l’avant. Evidemment, il y a toujours des questions. » En fait, pour cet ambassadeur de l’Union européenne qui figure parmi les principaux bailleurs de Madagascar, le gouvernement et le président de la République n’ont pas démérité. A rappeler que les membres du gouvernement Mahafaly sont actuellement en période d’évaluation. Les 32 ministres et secrétaires d’Etat ont déjà passé leur grand oral devant le chef du gouvernement. Il leur reste de présenter leur rapport final au président de la République. Cette présentation devait avoir lieu jeudi dernier à Iavoloha, mais a été annulée au dernier moment à cause de la tragédie meurtrière de Beroroha.

R.Eugène

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Toujours hors sujet en parlant des élections Et l’élection 2018 c’est déjà perdu « d’avance » comme vous dites donc il ne faut plus en espérer. Il faut changer de stratégies.

  2. · Edit

    Ce genre de formule me parait être une nouvelle intervention de la françafrique, et les éléctions de 2018 seront encore gagnées par la personne de leur choix, exactement comme en 2014.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.