Code de la Communication : Adopté hier par 18 députés

Quid de la légitimité du Code de la Communication médiatisée ? C’est la question que se posent les observateurs. En effet, l’adoption de cette loi très controversée s’est déroulée hier à l’Assemblée nationale. 21 députés sur 151 seulement ont participé à la séance plénière pour la deuxième lecture du projet de loi portant Code de la Communication médiatisée. 18 parlementaires ont voté pour tandis que 3 ont voté contre. En tout cas, le quorum était loin d’être atteint. L’Assemblée nationale étant qualifiée de « Représentation nationale », l’on se demande alors si 18 députés peuvent être considérés comme représentatifs du peuple malgache. Qu’en est-il également de l’absentéisme au niveau de la Chambre Basse ? On sait pourtant que les parlementaires perçoivent des indemnités de session qui s’élèvent à plusieurs millions d’Ariary. Lors des travaux de Commissions, les députés ont rejeté l’amendement apporté par les sénateurs à propos notamment de l’article 85. Pourtant, en séance plénière, ils ont préféré revenir sur leur décision. Une décision que l’on pourrait considérer comme une véritable déclaration de guerre contre le monde de la presse. La balle est désormais dans le camp de la Haute Cour Constitutionnelle qui doit procéder au contrôle de constitutionnalité de cette loi très contestée aussi bien sur le plan national qu’international.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.