Les partis proches du pouvoir contre-attaquent : Après la déclaration d’Andrefanambohijanahary

Ils ont condamné les déclarations des partis issus de l’opposition qui, d’après eux, n’ont pour seul objectif que de provoquer des troubles pour tenter de renverser le régime en place.

Presqu’une semaine, après la déclaration des partis issus de l’opposition, le 9 juillet dernier, à Andrefanambohijanahary, les partis proches du pouvoir ont contre-attaqué, hier. Il s’agit, entre autres du HVM (Rivo Rakotovao),  MDM (Pierrot Rajaonarivelo), MTS (Tody Ramanantsoa), MAPAR2 (Abel Razafimahatratra), Leader Fanilo (Toto Alphonse) MFM (Olivier Rakotovazaha), Ampela Manao Politika (Brigitte Rasamoelina) et le VP-MMM par Mara Niarisy. Ce dernier a tenu d’ailleurs à préciser qu’il ne représente pas Hajo Andrianainarivelo, hier, au Carlton. Une déclaration a été ainsi faite par ces parlementaires, partis et organisations politiques qui se disent issus de la majorité.

Provoquer des troubles. Ladite déclaration a porté, notamment, sur la condamnation « avec la plus grande fermeté de la désinformation que certains véhiculent dans le seul objectif de provoquer des troubles pour tenter de renverser un régime démocratiquement élu. Liberté d’expression ne saurait rimer avec tentative de coup d’Etat…». Au vu de cette déclaration, force est de constater que ces partis condamnent le mouvement initié par les journalistes portant notamment sur le code de la communication.

Système anti-démocratique. Toujours dans la même déclaration, « sommes de tout cœur et absolument en accord avec le président élu démocratiquement que nous soutenons indéfectiblement ». No comment. Et de continuer que « conscients que le peuple malgache ne souhaite pas retomber dans un système anti-démocratique ni encore moins sombrer à nouveau dans un chaos dont le pays ne se relèvera plus ». Ces partis invitent également le peuple à épouser leurs idées, «…faisons confiance à la sagesse du peuple malgache et nous l’exhortons à ignorer purement et simplement les provocations des faiseurs de troubles ». Toujours est-il que l’on pourrait s’attendre à la réplique des partis issus de l’opposition face à cette déclaration.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Ohhhh Ciel….Des ROTTWEILERS CONTRE ATTAQUANT DES ….BOULEDOGUES!!!…….Une affaire de …. »POLITI-CHIENS »!!!!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.