Leader-Fanilo : Jean-Max Rakotomamonjy renié par la famille Razafimahaleo

Jacaranda

Les Manassé Esoavelomandroso, Rabesa Zafera Antoine, Randrianambinina Alphonse, Noël Andriamiarisatrana et Lalaina Berthnès ont été parmi les têtes pensantes de la tenue du conseil national du Leader-Fanilo qui a eu lieu, durant deux jours (les 22 et 23 juillet), à l’hôtel Panorama. Faut-il rappeler que les deux premiers ont été des leaders de la première heure. Des fondateurs qui ont été notamment présents, lors de la mise en place de la première antenne de ce parti à Morondava, plus précisément, à l’hôtel Renala. Notons que ce conseil a procédé à l’élection du président national ainsi que des membres du bureau national. La famille du fondateur du Leader-Fanilo, le défunt Herizo Razafimahaleo, a proposé le nom de Rabesa Zafera Antoine comme président national et qui finalement a eu l’aval des participants à ce congrès. Autrement dit,  la famille Razafimahaleo a renié Jean-Max Rakotomamonjy. Quant à Alphonse Randrianambinina, il a été élu vice-président national. Pour ce qui est du poste de Secrétaire Général, il a été ravi par Mahosidrahaja Heriniaina dit Babala. Selon un des ténors de ce parti, ce bureau national sera étoffé ultérieurement.

Précisions. Le porte- parole du parti, Randrianambinina Alphonse, a tenu, par ailleurs, à apporter des précisions sur la décision de justice du 15 juillet qui a ordonné la suspension de l’utilisation du logo du parti et de la dénomination « Leader Fanilo » par l’équipe de Manassé Esoavelomandroso. En même temps, la Justice a interdit également la tenue du Conseil national. «Nous n’avions pas encore en main (du moins jusqu’à hier) la décision de justice. Nous allons interjeter appel », a-t-il soutenu. Et lui d’ajouter que la tenue du conseil national est conforme au statut et au règlement intérieur du parti. Il a rappelé également que le Conseil d’orientation qui s’érige en conseil de discipline est le seul habilité à procéder à la radiation ou à la suspension de l’un ou des membres du parti. Tout en soulignant au passage que ce conseil a suspendu le bureau national de coordination le 16 janvier 2016. Notons que les places réservées à Jean Max Rakotomamonjy, Toto Alphonse  et Razafimily Constance, lors de ce conseil, ont été désertées. Toujours est-il que  les deux ailes ont toutes déclaré qu’il n’y a qu’un seul Leader-Fanilo. Lequel des deux donc ?

Dominique R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.