Lalao Ravalomanana : Un cabinet de 84 membres

Lalao Ravalomanana a été interpelée sur l’identité des membres de son cabinet.
Lalao Ravalomanana a été interpelée sur l’identité des membres de son cabinet.

Le maire d’Antananarivo aura plus de membres de cabinet que le premier ministre, voire le président de la République.

Budgétivore. C’est le moins qu’on puisse dire sur  le nouvel organigramme de la Commune urbaine d’Antananarivo présenté hier au Conseil municipal. Ce dernier tient depuis hier à l’hôtel de Ville à Analakely sa session extraordinaire qui va se terminer demain. Les débats ont commencé dès l’ouverture de la session. Le nouvel organigramme comporte des amendements qui suppriment le poste de troisième adjoint au maire, créent celui de directeur de cabinet adjoint et prévoient la mise en place de la Direction de Système d’Information (DSI). Le quatrième amendement qui a suscité hier des houleux débats au niveau des conseillers municipaux, c’est celui qui ramène le nombre des membres de cabinet du maire Lalao Ravalomanana de  78 à 84. C’est-à-dire 6 membres de plus dont 3 conseillers spéciaux permanents, 2 chargés de mission permanents et un directeur de cabinet adjoint. Un autre amendement révise à la hausse le nombre des directions au niveau de la CUA, de 9 à 12. La conseillère municipale de l’opposition Lalatiana Ravololomanana a dénoncé le manque de transparence sur ce point. Elle a interpellé : « Qui sont ces 84 conseillers spéciaux et chargés de mission et qu’est-ce qu’ils font exactement pour la Commune ? ». Bref, le maire Lalao Ravalomanana aura plus de membres de cabinet que le premier ministre, voire le président de la République.

Ingérence. Pendant les débats d’hier, la conseillère Lalatiana Ravololomanana a dénoncé l’ingérence de Marc Ravalomanana dans la gestion des affaires de la commune urbaine d’Antananarivo. « Toute personne qui n’a aucun titre officiel au sein de la Commune ne devrait pas interférer dans les affaires internes de cette commune », a-t-elle martelé, en faisant une allusion certaine à l’époux du maire. En tout cas, les amendements apportés à l’organigramme de la Commune urbaine d’Antananarivo auront une incidence financière. Raison pour laquelle un budget rectifiant le budget initial d’environ 98 milliards d’ariary sera également soumis au vote du Conseil municipal pendant la session extraordinaire en cours. Par ailleurs, les conseillers municipaux vont se pencher sur la mise en place d’une Commission d’investigation dans le cadre de la mise en œuvre de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption. A noter que c’est pour la quatrième fois que l’organigramme de la CUA fait l’objet de modifications depuis l’élection de Lalao Ravalomanana à la mairie. Les conseillers municipaux vont délibérer demain sur les différents points figurant à l’ordre du jour de la session.

Recueillis par R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Ye, ianao nahatsapa didy jadona fa tsy izahay, fa aza atao safo-bemantsina. NY t@ andron’ny Ratsiraka ve tsy didy jadona ? Dia ahoana fotsiny ireny raharaha kung Fu t@ 1985 ireny ? T@ i Rajoelina ve tsy didy jadona, fa vahoaka maro no ni dites am-ponja na hopitaly, tsy kaonty intsony NY maty, ary nivarina tanteraka i Madagasikara. Ary @ izao ve tsy dimy jadona sa mankasitra ianao ? Tandremo ny fialonana fa maha-jamba.

  2. Tsisy hidiran »ny vitsika amin’ny pétrole RAVALO NO MAIRE SA IANAO MADAMA é ? EFA MALAHELO NY DIDI-JADONA NATAO fahiny TAMIN’NY VAHOAKA ANGAHA NO TE HITONDRA ny commune mba mahaiza mipetraka efa ampy ireo nagalarinao tamin’ny vahoaka tamin’ny nitondranao

  3. · Edit

    Je pense qu’il faut toujours avoir un œil critique, même si les critiques sont parfois un peu légères comme, : il y a plus de membres que le PM ou le president, car avec 6 personnes de plus …. Il n’y a rien à secouer .
    En revanche, si madame la maire n’écoute jamais les critiques qu’on lui adresse, là, il y a probleme. Car la réussite de la CUA est le garant de la réussite de Ra8 en 2018. Alors, il faut vraiment aller vite et concrétiser. La population et voit que le resultat, et elle n’a pas tort.

  4. Bravo Mme Le Maire ! quand les gens des pires espèces (qu’on connait bien) rouspètent à tout vent, c’est bon signe que tout va pour le mieux pour notre bonne ville d’Antananarivo.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.