CRFIM : Déjà opérationnel

Jacaranda
Les visiteurs du CRFIM hier à Ankorondrano.
Les visiteurs du CRFIM hier à Ankorondrano.

Le Centre Régional de Fusion de l’Information Maritime (CRFIM) sis à Ankorondrano est déjà opérationnel depuis quelque temps. Le secrétaire Général de la COI Hamadi Madi, accompagné de la ministre des Affaires étrangères Atallah Béatrice et du ministre de la Défense nationale Béni Xavier Rasolofonirina, y a effectué une visite hier. Cette dernière a permis de voir l’état des lieux et de faire connaissance avec les principaux responsables du centre dont son DG Jean Edmond Randrianantenaina. « L’acquisition de l’hébergement de ce centre est le fruit d’un travail d’intense tractation faite par les autorités étatiques dont le chef de l’Etat et le ministère des Affaires étrangères. Il permet non seulement de surveiller nos frontières, mais également de contrôler la circulation maritime au sein de sa zone d’intervention », a souligné la ministre Atallah Béatrice.

Trafics. Quant à lui, le SG de la COI d’expliquer : « Plus de 70% des trafics internationaux se font dans l’Océan Indien. Il est donc tout à fait normal que les pays au sein de cette région puissent mieux maîtriser ce qui se passe dans cette zone maritime. » A noter que le CRFIM servira à connaître des informations maritimes dont, entre autres, la présence ou non des pêches illégales, la piraterie, les trafics des ressources naturelles et le terrorisme maritime.

Recueillis par R. Eugène

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.