Vaovao Benjamin : Non aux manifestations de rue !


VaovaoUne manifestation menée par le mouvement « Antso ho an’ny Fanavotam-pirenena » ou AFP est prévue demain sur la Place du 13 mai. Manifestation à laquelle aucune autorisation n’a ni été demandée ni été octroyée. Sans doute, les avis sont partagés et quelques têtes se prononcent contre ces manifs. Hostile à toute idée de manifestation ou de coup d’Etat, Vaovao Benjamin, fait le ménage. «Les manifestations de rue ne résoudront rien » a-t-il affirmé. Certes, des problèmes persistent mais, pour ce fédéraliste, « les manifestations de rue ou les coups d’Etat ne font que torpiller le développement du pays  d’ores et déjà ruiné par la pauvreté ». Cette idée se rapproche à celle du Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, de laisser les dirigeants gouverner et d’attendre jusqu’en 2018 pour prendre le pouvoir. En tout cas, Vaovao Benjamin estime qu’il faut revoir les problèmes à partir des racines. « Le fokonolona constitue le pilier de l’Etat, donc, au lieu de faire des manifestations populaires, il faut plutôt mettre sur pied un système basé sur ce fokonolona ». Leitmotiv pour certains, sésame pour d’autres, cette option connaît non seulement une existence transparente, mais aussi et surtout « le comment y parvenir ? » ne fait en aucun cas l’unanimité. A côté, d’autres options sont avancées comme celle du DFP ou « Hetsika hirosoana amin’ny Dinika ho Fampihavanam-pirenena ». Pour ce DFP, « il faut se mettre autour d’une table ronde et procéder à des pourparlers ». Il y a également le « Velirano sy Dina ary Voady » de Tintin Ravonison étant une sorte de concertation entre tous les Malgaches et dans le dessein est de produire une charte qui sera la Constitution du pays.

Aina Bovel

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.