Code de la Communication : Mise en place d’un espace de concertation après promulgation

Jacaranda

Après la déclaration tenue le 16 août dernier au Centre de Presse Malagasy et suite à une demande d’audience déposée au Palais d’Ambohitsorohitra le vendredi 19 août 2016, une rencontre entre une délégation des journalistes et le président de la République, Hery Rajaonarimampianina s’est tenue hier au Palais d’Iavoloha. Une occasion pour le collectif des journalistes de remettre entre les mains du Chef de l’Etat, le projet d’amendement se rapportant à la loi portant Code de la Communication médiatisée. Les Lova Rabary Rakotondravony, Rina Rasoava, Iloniaina Alain, Abraham Razafy, Lova Rafidiarisoa, Michel Ramboa et consorts ont tenté de convaincre le numéro Un d’Iavoloha afin de repousser la promulgation de cette loi et de demander une nouvelle délibération. Et ce, conformément à l’article 59 de la Constitution. Toutefois, malgré l’insistance des membres de la presse, Hery Rajaonarimampianina n’a pas fléchi sa position. Il va procéder à la promulgation de cette loi dans les heures qui viennent. « J’ai déjà apposé ma signature sur le texte », a-t-il fait savoir. Une manière de déclarer qu’il n’envisage plus de faire machine arrière. « Pour éviter un conflit entre institutions », selon ses dires. En effet, le président de la République estime que la suspension du processus en cours risquerait de provoquer une crise entre la Présidence de la République, le Parlement qui a déjà voté cette loi et la Haute Cour Constitutionnelle qui s’est déjà prononcée sur la conformité à la Constitution du Code de la Communication.

Amendements. Face la tension engendrée par l’adoption de ce texte, Hery Rajaonarimampianina propose la mise en place d’un espace de concertation entre les acteurs. Une occasion pour ces derniers de débattre sur les considérants avancés par la HCC dans sa décision en date du 12 août dernier et le projet d’amendements remis hier par les journalistes partisans de la déclaration du 16 août. Il convient de noter toutefois que pour l’heure, le Chef de l’Etat n’a donné aucune garantie sur la finalité de cette proposition. Aucune date n’a été avancée. On ignore également qui seront autorisés à participer à ce dialogue. Quoi qu’il en soit, Hery Rajaonarimampianina a laissé entendre hier que les résultats de cette concertation pourraient être remis au vote du Parlement lors de la prochaine session ordinaire prévue au mois d’octobre prochain. A noter que le président de l’OJM, Gérard Rakotonirina et le Bureau de l’Achropol dirigé par son président Lambo Tahiry ont assisté à la rencontre d’hier.

Davis R

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Cet article relate l’histoire d’un gros matou… qui joue avec des pelotes!!!!… Soyez réalistes Mmes et Mr les Journalistes!!! Une fois ce texte promulgué, votre sort en est scellé!!… POURQUOI?? ..PARCE QUE C’EST DEVENU UNE LOI APPLICABLE!!!… Toute concertation ultérieure n’est que palabre futile!!!…

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.