Pety Rakotoniaina : Pour la refondation de la Nation

Jacaranda
Pety Rakotoniaina a fait son « come-back » hier.
Pety Rakotoniaina a fait son « come-back » hier.

Pour son « come-back », l’ancien député d’Ikalamavony n’a pas hésité à lancer des critiques acerbes contre le régime Rajaonarimampianina.

Un an, ou enfin presque, après avoir choisi de jouer la politique du silence, Pety Rakotoniaina est sorti de son mutisme. Le président national du parti « Tambatra » a convoqué la presse hier au Motel d’Anosy pour émettre son point de vue concernant la situation politique du moment. Il estime que « les élections de 2013 n’ont pas résolu la crise. Au contraire, Madagascar se trouve désormais au fond du gouffre. Le pays est en train de traverser une nouvelle crise ». Pour marquer son « come-back », l’enfant terrible d’Ikalamavony n’a pas hésité à lancer des critiques acerbes contre le régime en place. Il a dénoncé entre autres, les exploitations illicites des ressources naturelles et les détournements au niveau de l’Administration. Selon ses dires, « le pays est très mal gouverné actuellement. De son côté, la population est lasse de la pauvreté alarmante, l’insécurité, le délestage, les attaques des dahalo, la corruption et les abus en tout genre ». D’après Pety Rakotoniaina, « désormais, les Malgaches ont soif de changement ».

Consensus. Pour résoudre la crise actuelle, le numéro Un du parti « Tambatra » estime que la refondation totale de la République est inévitable. « La gestion des richesses nationales nécessite une bonne gouvernance ». Selon ses dires, le changement de structures est inéluctable. Continuant sur sa lancée, l’ancien parlementaire a lancé un appel à l’endroit du président Hery Rajaonarimampianina afin de céder ses pouvoirs. Le « Tambatra » soutient également les appels pour l’organisation d’une conférence nationale. Une conférence au cours de laquelle toutes les forces vives de la Nation doivent trouver un consensus sur les nouvelles structures que l’on doit mettre en place rapidement. En quelque sorte, l’ancien député d’Ikalamavony réclame aussi le départ du président Hery Rajaonarimampianina. Il a toutefois lancé une mise en garde contre ceux qui œuvrent et manœuvrent actuellement pour la destitution du régime en place, mais qui ne disposent d’aucun programme pour le développement du pays. Une pique lancée contre les mouvements et groupuscules qui accentuent les manifs pour renverser le régime Rajaonarimampianina. Une manière également d’exhorter les acteurs politiques à laisser de côté la politique-politicienne et de songer plutôt aux intérêts supérieurs de la Nation et du peuple malgache.

Davis R

Telma Fibre Vibe

Share This Post

7 Comments - Write a Comment

  1. Ny mpanao politika rehefa mifanongana indrindra rehefa mody ity resaka harena ankibon’ny tany ity no hivohizana le fandehany dia tsy ho an’ny vahoaka velively fa fitenenana amin’ny fomba ara-politika hoe mba anjarako indray izao ny mioty ny mamy amin’io e! Ny tsara ataon-tsika vahoaka dia ny mianatra ny mionona satria efa voasoratra fa miharatsy izao fiainana izao ary tsy misy OLONA azo antenaina intsony eo @ fitondrana.

  2. Ny olona toy itony ilay atao hoe lany henatra . izy indray no manome lesona nefa fanetry be ny firenena. qu’il se tait à jamais.

  3. O ry pety a TSY MBOLA VOKY FONA NGAH SA LANY NY VOLA NAMAROTANA AN I FIANARANTSOA , INONA NO VITAN LA TAO SOA FIANATSA TAO LEKA JEREO ALOHA NY NATAO SY VITA VO MITATATATATA LEKA A

  4. Ce qu’il a fait, c’est dans l’article même:
    exploitations illicites des ressources naturelles
    les détournements au niveau de l’Administration
    dahalo
    corruption et abus en tout genre

  5. les mouvements et groupuscules… qui ne disposent d’aucun programme pour le développement du pays….

    En effet un parti politique doit échafauder et proposer un programme politique dans tous les domaines et même le chiffrer..le président par hasard n’est plus de mise..les citoyens doivent aussi choisir leurs dirigeants selon ses politiques..!
    Une manière également d’exhorter les acteurs politiques à laisser de côté la politique-politicienne et de songer plutôt aux intérêts supérieurs de la Nation et du peuple malgache. ….

    Montrez l’exemple Mr PETY….!!!! et nous serons d’accord..il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas de comportement….!!!

    Et maintenant si les “les journalistes ” ne doivent plus assister et rapporter les “imbécillités” de cepays j’ai bien peur qu’il n’aurait plus de journaux…!Hélas..!

  6. Question pour tous les se-disant-journalistes : si un fou ou un escroc ou un charlatan ou un demeuré quelconque vous invite à une conférence de presse, vous n’êtes pas :
    1- obligé d’y aller,
    2- tenu de nous relater ce qu’il y a déblatérer,
    3- dispensé de rappeler dans votre article qu’il y s’agit de propos de fou, de charlatan, d’escroc,etc., et avéré comme tel !
    Cette remarque est valable quand vous redigez des articles sur le discours de gens tels que ce Pety, Maihol, Nicolas, Raholdina, Betsihandraofa, Faniry, etc. la liste de ces politiciens est trop longue pour les citer tous ici.
    Merci.

  7. Tiens, ça c’est la meilleure!!!… Mr se pose en faiseur d’opinion et en donneur de leçon!!!… Alors qu’il n’est guère meilleur!!….MISE A PART SES DÉMÊLES JUDICIAIRES, QU’EST CE QU’IL A FAIT DE PLUS PROBANT???….

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.