Bezaza Marie Eliana SG du PSD : « Redonner un nouveau souffle au parti »



Jacaranda
Le nouveau Secrétaire national du PSD, Bezaza Marie Eliana, arborant la tenue du parti.
Le nouveau Secrétaire national du PSD, Bezaza Marie Eliana, arborant la tenue du parti.

Cette ancienne de l’Institut commercial de Nancy entend apporter son savoir-faire pour redynamiser le parti.

Midi-Madagasikara : Vous êtes le nouveau Secrétaire national du PSD, quel est votre programme ?

Bezaza Marie Eliana : « Mon programme par rapport au parti à la Nation. C’est un parti qui n’a pas beaucoup bougé, il n’a pas été redynamisé. Redonner un nouveau souffle au parti et réformer les structures de base. Avoir des militants et leur insuffler les projets de société. Il faut qu’ils s’approprient le parti. Pour la Nation, faire régner la social-démocratie, c’est-à-dire, « le socialisme n’a jamais signifié autre chose que la promotion économique, sociale et culturelle de chaque citoyen dans l’égalité, la fraternité et la démocratie », dixit Philibert Tsiranana. Donner un environnement sain pour tous les malgaches, soit égalité de chance à tous ».

Midi : Le parti va-t-il présenter un candidat en 2018 ? Est-ce vous ?

BME : « Obligatoirement. Si le parti le décidait par les militants, je le serais. Toutefois, la candidature est ouverte. La démocratie s’applique en interne ».

Midi : Votre position sur l’échiquier politique national ?

BME : « Le parti déplore l’immobilisme du pouvoir actuel. Il n’y a pas d’action, ni de soulagement des souffrances de la masse populaire, ni même de développement. Il y a beaucoup d’actions « tape à l’œil ». Cependant, nous ne sommes pas de ceux qui veulent destituer le pouvoir dans la rue. Nous sommes pour l’alternative démocratique, et ce, pour plusieurs raisons. Premièrement, le parti PSD a été la première victime de ces descentes dans la rue. Deuxièmement, une Transition est difficilement maîtrisable. Une Transition est imprévisible avec le lot de morts et de blessés que cela pouvait entraîner. Troisièmement, si à part la destitution, il y aurait une décision à prendre en commun, un projet à monter, nous sommes partants ».

Recueillis par Dominique R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.