Schéma d’aménagement : 18 communes et 8 régions en avance

Jacaranda

Pour une ville plus harmonieuse. Telle est la devise du ministre auprès de la Présidence en charge des Projets présidentiels, de l’Aménagement du territoire et de l’Equipement, qui s’engage dans la défense du strict respect des schémas d’aménagement du territoire. Schémas d’Aménagement Communal ou SAC pour les communes et Schémas Régionaux d’Aménagement du Territoire ou SRAP pour les régions. Narson Rafidimana a réitéré cet engagement lors d’un atelier de prospection qui s’est tenu à Mahajanga dans le cadre de l’élaboration du SRAP pour la région de Boeny. Jusqu’à présent, 18 communes et 8 régions sont dotées des schémas d’aménagement.

Avantages. « Le respect de ces schémas garantit un développement harmonieux de la ville, et incitera les opérateurs économiques à investir dans un secteur porteur défini au préalable dans le schéma en question. », a souligné le ministre Narson Rafidimanana à Mahajanga. Et lui de rajouter : « L’installation des infrastructures d’hygiène (bornes fontaines, blocs sanitaires, bassins lavoirs), prévues dans les SACs seront un avantage touchant directement et indéniablement la population. » A noter que les SACs devront être en concordance avec les SRAP de leurs régions respectives. Sous l’impulsion du président de la République, le M2PATE soutient les communes et les régions dans l’élaboration de leurs schémas d’aménagement.

Recueillis par R. Eugène

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.