Forum des médias sur « la Ceinture et la Route » : Un mode de coopération gagnant-gagnant

Jacaranda

Openning-ceremony-(2)Après son accession au pouvoir en mars 2013, le président de la République Populaire de Chine Xi Jinping a mis sur les rails une grande série de réformes. Il a notamment lancé l’initiative de construire conjointement une Ceinture économique de la Route de la Soie et celle sur une Route de la Soie maritime du XXIe siècle dénommées « La Ceinture et la Route ».

La construction de « La Ceinture et la Route » vise à promouvoir la prospérité économique des pays riverains ainsi que la coopération économique régionale, à intensifier les échanges et l’inspiration mutuelle entre les différentes civilisations, et à favoriser le développement pacifique mondial. C’est dans cet esprit qu’a été organisé le « 2016  Media Cooperation Forum on Belt and Road . C’est la troisième édition de ce Forum qui a réuni « 120 représentants des médias les plus influents de la planète ainsi que des membres du gouvernement central et des provinces», comme l’a souligné Li Baoshan, rédacteur en chef du « People’s Daily » lors de la cérémonie d’ouverture qui s’est tenue le 26 juillet dernier au « China National Convention Center » à Beijing.

Yang Zhenwu, Président de People’s Daily
Yang Zhenwu, Président de People’s Daily

Patrimoine commun. Pour sa part, le vice-président Wang Chen a lu un message de félicitations adressé par le président Xi Jinping à l’ occasion de ce Forum sur « la Route de la Soie qui est un patrimoine commun de l’humanité ; un nouveau mode de coopération gagnant-gagnant qui favorise le développement pacifique mondial ». Le président du Daily’s People, Yang Zhenwun de réaffirmer que « c’est une grande rencontre mondiale sur « Une Ceinture, une Route » qui a été lancée par le président Xi Jinping en vue de renforcer les relations économiques et commerciales entre la Chine et les pays riverains de la route de la soie ». Le président du Quotidien du Peuple qui est le maître d’œuvre de cette troisième édition de faire remarquer que ce Forum est « un réseau de coopération transnationale ».

Contribution à la prospérité. Le sous-secrétaire général du Département des Affaires Economiques et sociales de l’ONU, Wu Hongbo de reconnaître que « les deux routes de la soie s’alignent sur la Charte des Nations Unies sur la coopération gagnant-gagnant et la compréhension mutuelle ». Pour Ahmed Elsayed du quotidien égyptien Al-Ahram, « c’est une initiative tout à fait d’actualité ; une contribution à la prospérité ». Jonathan Leff de l’Agence Reuters d’apprécier à sa juste valeur « la route de la soie terrestre et maritime lancée par la Chine qui est la deuxième puissance économique mondiale ».

Zhang Jianxing, vice-président de People’s Daily
Zhang Jianxing, vice-président de People’s Daily

Opportunités commerciales. Le gouverneur de Shaanxi, Hu Heping de mettre en relief « le rôle majeur de la route de la soie qui constitue des opportunités commerciales » dans sa province. Son homologue de la province de Gansu, Lin Duo d’ajouter que « la route de la soie favorise la paix, la coopération et l’ouverture ». He Lifeng du « National Development and Reform Commission » de renchérir que « la route de la soie est une nouvelle page du développement constructif ; un modèle de coopération pacifique et gagnant-gagnant ». Il a aussi insisté sur la nécessité de « renforcer la coopération entre médias dans un contexte international compliqué où il importe de rapporter de manière objective ce qui se passe à la base, en temps réel et précis ».

Point de départ. « Je salue la tenue de ce Forum 3ème édition qui est un pont entre nos régions, nos peuples », a déclaré le vice-ministre chinois des Affaires Etrangères, Wang Chao. Il a également mis en exergue « le profit mutuel, l’inclusivité et la coopération gagnant-gagnant de la route de la soie ». Qian Keming, vice-ministre du Commerce d’ajouter que « la route de la soie va resserrer les liens, élargir les échanges commerciaux et optimiser les structures commerciales. Elle favorisera les entreprises implantées le long de la route la soie ». A son avis, l’initiative assurera un avenir meilleur pour le monde. « Elle résoudra les problèmes alimentaires », selon Yan Xiaofeng du Conseil d’Etat. « Elle va promouvoir la coopération et la compréhension réciproque », a réitéré Yang Zejun, un des superviseurs du fonds sur la route de la soie. De son côté, Shen Haixiong, cadre du parti communiste chinois, a fait remarquer que sa province de Guangdong est « le point de départ de la route de la soie maritime ». Ceci expliquant cela, c’est le pays natal d’une grande partie de la diaspora chinoise à travers le monde.

Li Baoshan, Rédacteur en chef de People’s Daily
Li Baoshan, Rédacteur en chef de People’s Daily

Retombées positives. La route de la soie comme facteur de paix, d’interconnexion entre les peuples, de prospérité et de lutte contre la pauvreté a été également reconnu par les autres intervenants. De José Vera de l’agence espagnole EFE à Muhammad Chaudhry de l’APPC du Pakistan, en passant par Guy Zitter du DMGT du Royaume Uni. Sans oublier Carolyn Lucy qui a fait savoir que « la Nouvelle Zélande s’intéresse beaucoup au développement des pays asiatiques ». Yang Jianzhong de LS Group a ensuite parlé des « retombées positives de la construction de la route de la soie sur les infrastructures et les manufactures qui se trouvent sur son tracé ». Même son de cloche de la part de Dai Jiabing de Ketian Group dont l’entreprise se développe sur un tronçon important de la route de la soie.

Wu Hongbo, SG adjoint des Nations Unies
Wu Hongbo, SG adjoint des Nations Unies

Stratégie transfrontalière. Dans son intervention, Tan Kang Uei de « Singapore Press Holdings » a fait part de la création d’un site spécialement consacré aux deux routes de la soie. Avant d’enchaîner que « le Forum est une plateforme médiatique pour le dialogue et la concertation ». Et de saluer « la stratégie transfrontalière adoptée par la Chine ». Un pays qui représente « beaucoup d’opportunités d’affaires pour une nouvelle croissance économique », selon David Merrit de Bloomberg News aux Etats-Unis. Juste avant lui, le Sud-africain Andrew Bonamour du Times Media Group a déclaré que « c’est un grand honneur de participer à ce Forum car les deux routes de la soie présentent des intérêts pour chacun d’entre nous ». Un avis partagé à l’unanimité par tous les participants au « 2016 Media Cooperation Forum on Belt and Road » dont la quatrième édition est prévue en 2017.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.