Ministère de l’Intérieur : Le contrôle des étrangers continue

Selon la Loi des Finances Rectificative (LFR) 2016, une caisse avec un régisseur est implantée au sein du ministère de l’Intérieur, son rôle est de percevoir les droits de visa et les cartes de résident.  Toujours d’après cette LFR 2016, le taux est fixé à 4 200 ariary l’euro. La direction de l’Immigration et de l’Emigration au sein du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation tient ainsi à préciser que le contrôle des étrangers continue. Faut-il rappeler que les attributions du ministère de l’Intérieur portant notamment sur l’immigration et l’émigration touchent différentes catégories d’étrangers qui demandent des visas. Il s’agit, entre autres, d’étudiants, de missionnaires (religieux), d’investisseurs, de stagiaires et de regroupement familial. Concernant les étrangers en situation irrégulière, qui ne sont pas acquittés de leurs droits ou encore en détention de faux visa, ils sont expulsés ou encore l’on procède à l’annulation de leur visa.  A la suite des dispositions prises par le ministère susmentionné, 200 étrangers en situation irrégulière ont été expulsés.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.