Conférence des bailleurs : Hery Rajaonarimampianina ordonne son report

Le report de la conférence des bailleurs a été évoqué lors du dernier Conseil des ministres.
Le report de la conférence des bailleurs a été évoqué lors du dernier Conseil des ministres.

La tenue du Sommet de la Francophonie serait le principal motif évoqué pour cet ajournement.

De source bien informée, le président Hery Rajaonarimampianina aurait ordonné le report de la conférence des bailleurs et des investisseurs pour Madagascar qui devrait se dérouler à Paris les 25 – 26 octobre prochains. Le sujet aurait été évoqué au cours du Conseil des ministres qui a eu lieu vendredi dernier au Palais d’Iavoloha. La tenue du Sommet de la Francophonie serait le principal motif évoqué pour cet ajournement. En effet, le numéro Un d’Iavoloha estime que la conférence des bailleurs sera plus rentable pour la Grande Ile si elle se déroule après le Sommet de la Francophonie. Les participants auront ainsi davantage d’informations sur Madagascar et pourront plaider pour notre cause auprès des investisseurs. La question est donc de savoir si les dirigeants malgaches sont incapables de défendre les intérêts de la Grande Ile auprès des investisseurs et des bailleurs de fonds. Est-il aussi primordial d’attendre le soutien de nos amis francophones pour convaincre les partenaires financiers à intervenir à Madagascar ? Pour l’heure, la date du report de la conférence des bailleurs n’a pas encore été fixée. Notre source a toutefois laissé entendre qu’elle pourrait avoir lieu au mois de décembre prochain.

« Manque de sérieux ». Avec le report de la conférence de Paris, le régime prouve une nouvelle fois sa « limite » et son « manque de sérieux » par rapport à l’organisation de grands évènements. Pour ne citer que les problèmes constatés dans l’organisation du Sommet de la Francophonie et le retard enregistré dans la réalisation de certains grands projets liés à l’accueil de ce sommet. Pour ne citer que les difficultés rencontrées dans la construction du village de la Francophonie et de la réalisation de la voie rapide reliant Tsarasaotra – Ivato. Nul n’ignore pourtant que la tenue de cette conférence des bailleurs à Paris constitue un défi énorme pour le régime Rajaonarimampianina. Faut-il rappeler que cet évènement a figuré parmi les promesses évoquées par le numéro Un du « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara » au début de son mandat. Un peu moins de trois ans après la montée au pouvoir du président de la République, la deuxième étape de cet évènement dont l’objectif principal est de promouvoir la relance économique, reste encore dans l’incertitude.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Cet article confirme mes doutes sur la capacité de H. Rajao et son équipe quant à sa volonté de vouloir vraiment relancer l’économie du pays.!
    Le contenu de celui ci traduit bien le laisser-aller et le manque de volonté de nos dirigeants actuels en lisant l’article intitulé: AMDP, Développer l’économie

  2. Aleo hisokatra ny orinasa malagasy. Afaka manao exportation tsara isika. Miasa ny vahoaka. Mihena ny olana eo amin’ny fandrimpalemana. Voky tsara ny kibo.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.