Amnistie : Vers l’exclusion de Ravalomanana et de Rajoelina ?

Deux adversaires redoutables de Hery Rajaonarimampianina en 2018.
Deux adversaires redoutables de Hery Rajaonarimampianina en 2018.

L’atmosphère se réchauffe à l’Assemblée nationale. Et ce suite à l’examen du projet de loi n°010/2016 du 20 mai 2016 relatif à la Réconciliation nationale. Ledit projet de loi a été déjà examiné en travaux de commissions jeudi dernier. Il sera soumis au vote des députés, soit le mercredi 9 novembre, soit le jeudi 10 novembre. Actuellement, l’ambiance est devenue malsaine à Tsimbazaza dans la mesure où des députés pro-régime tentent d’exclure du bénéfice de l’amnistie Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina.

Adversaires politiques. Ces élus pro-HVM manœuvrent pour que les auteurs des actes commis entre 2002 et 2009 ne bénéficient pas de cette mesure de réconciliation nationale. Une amnistie sélective, selon les députés de l’opposition. Pour certains adversaires, on entre dans une logique d’une nouvelle crise politique. Pour le HVM, tous les coups sont permis. Or, la communauté internationale insiste sur des élections inclusives en 2018.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.