Conseil décentralisé : Trois ministres absents

Trois membres du gouvernement ont brillé par leur absence lors du Conseil des ministres décentralisé qui s’est déroulé lundi dernier à Antsiranana. Il s’agit du ministre du Commerce, du ministre de la Fonction publique, Maharante Jean de Dieu et de la ministre des Affaires étrangères, Atallah Béatrice. Si le premier est actuellement en mission à l’extérieur, à Nairobi selon une source proche de son département, le numéro Un de la Fonction publique pour sa part aurait été à Toliara, dans sa ville natale. Même excuse pour le Chef de la Diplomatie malgache qui s’est rendue à Fort-Dauphin. En tout cas, l’absence de Maharante Jean de Dieu et celle d’Atallah Béatrice a provoqué des polémiques. Bon nombre d’observateurs se demandent s’il était impossible d’annuler ou de reporter leur déplacement. Faut-il rappeler que ce Conseil des ministres décentralisé a déjà été programmé depuis un mois, après le premier Conseil qui s’est tenu à Toamasina. Est-ce que l’ancien Coordonnateur national du parti « Miaraka Amin’i Prezida Andry Rajoelina » (MAPAR) a choisi de boycotter délibérément ce programme qui est pourtant très important aux yeux du président Hery Rajaonarimampianina et du Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier. Nul n’ignore que l’objectif principal de ces Conseils décentralisés est de faire un clin d’œil aux populations des régions reculées et de redorer le blason du régime face à l’impopularité des dirigeants. La question est donc désormais de savoir si le président Hery Rajaonarimampianina et le Premier ministre Olivier Solonandrasana Mahafaly vont ordonner des sanctions contre ceux qui ont « boycotté » cette initiative présidentielle.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Faut vraiment pas exagérer concernant ces absences. Faire croire au public qu’il y a tension au sein du régime ne mènera à rien.

  2. Comme toujours, la menace des portefeuilles est plus efficace… Si on leur ôtait leurs privilèges (indemnités, salaires exhorbitants, 4×4…) dû à leurs absences, Ministres et Députés feront preuve de plus d’assiduité!!! Président, les sanctions doivent être sévères à l’encontre d’irresponsables membres du gouvernement.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.