Une plateforme qui se veut rassembleur : « Vovonana Tsimialonjafy miaro ny sata repoblikana »

La plateforme « Vovonana Tsimialonjafy miaro ny sata repoblikana » (plateforme civique pour une gouvernance répucaine) refait surface. Elle a tenu une conférence de presse, hier à l’hôtel Le Hintsy, à Ambohimanambola. Elle a été créée en octobre 2014. A l’époque, elle a été critique envers le régime, hier, elle a adopté un autre ton. Cette plateforme, qui se veut rassembleur, est composée notamment de politiciens, de syndicalistes et d’opérateurs économiques. Elle est présidée par Landry Rabe Olivier. En outre, des gens qui ne sont pas inconnus sur le plan politique ont été également présents, lors de cette rencontre avec la presse. Citons, entre autres, Raharinaivo Andrianantoandro, Radavidson Andriamparany, Ralison Roger, Reboza Julien, Sophie Ratsiraka et Pierre Lenoble. Des propositions classiques qui ne datent pas d’hier ont été annoncées, au cours de cette rencontre avec la presse, à savoir, Etat de droit, bonne gouvernance, liberté d’expression et alternance démocratique. Dans tous les cas, cette plateforme entend envoyer une lettre au Président de la République pour exposer la situation qui prévaut dans le pays.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. On aime bien parler de cette « alternance démocratique », pourtant, tous les présidents à Madagascar se sont faits destituer… Il est temps de mettre fin à la « tradition » et d’envisager l’avenir… et ce n’est pas des putschs et kudeta qui régleront la situation, mais la paix et le travail.

Poster un commentaire