Sommet de la Francophonie : Les Îles Eparses ne figurent pas à l’ordre du jour



Jacaranda

La présidente nationale de l’« Association Nosy Malagasy », Arlette Ramaroson exhorte les participants au Sommet à faire une déclaration commune concernant l’application de la résolution n°34/91 de l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Le Comité d’organisation a déjà publié un Projet de timing du XVIe Sommet de la Francophonie qui se déroulera à Tana du 22 au 27 novembre. Un projet de programmes qui décevra certainement les James Ratsima, Arlette Ramaroson, Rajaonah Andrianjaka et consorts. En effet, les Îles Eparses ne figurent pas à l’ordre du jour du sommet. Et ce, malgré les démarches déjà entamées par les organisations et associations revendiquant la restitution des Îles Eparses à Madagascar. La demande que l’« Association Nosy Malagasy » (ANM) a adressée au Secrétaire général de la Francophonie, Michaëlle Jean pour réclamer l’inscription à l’ordre du jour de ce XVIe Sommet, des débats relatifs aux problèmes des Îles Eparses, semble avoir été ignorée. Dans sa démarche, Arlette Ramaroson, leader de l’ANM exhorte aussi les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la Francophonie à faire une déclaration commune concernant l’application de la résolution n°34/91 du 12 décembre 1979 de l’Assemblée Générale des Nations Unies qui ordonne « la restitution immédiate et sans condition des îles malgaches détenues arbitrairement par le gouvernement français ». On remarque pour le moment que l’« Association Nosy Malagasy » mène seule son « combat ». Plus occupés par l’accueil des hauts responsables francophones, les dirigeants malgaches préfèrent ignorer les revendications de l’ANM.

Huis clos. En tout cas, les rencontres dans le cadre du Sommet débutent mardi pour le Conseil Permanent de la Francophonie. Des réunions sur les questions politiques, diplomatiques et économiques, une encontre à huis clos des membres de plein droit sur des questions de coopération et sur des questions administratives et financières figurent au programme de la première journée. Le 23 novembre aura lieu la réunion de la 32e session de la Conférence Ministérielle de la Francophonie. L’arrivée des Chefs d’Etat, de gouvernement et de délégation est prévue pour le vendredi 25 novembre. En effet, le Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays ayant le français en partage ne débute que le samedi 26 novembre. Les Chefs de délégation ayant rang de Chef d’Etat seront reçus par le président Hery Rajaonarimampianina tandis que ceux n’ayant pas rang de Chef d’Etat seront reçus par la ministre des Affaires Etrangères, Atallah Béatrice.

Davis R

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.