Inauguration du Village : « L’objectif précieux à mes yeux est atteint », dixit Hery Rajaonarimampianina

Hery Rajaonarimampianina lors de son intervention hier à l’inauguration du Village de la Francophonie. (Photo :Nary Ravonjy)
Hery Rajaonarimampianina lors de son intervention hier à l’inauguration du Village de la Francophonie. (Photo :Nary Ravonjy)

 On s’est donné rendez-vous à 14h30 puis à 16h30, mais finalement, avec un retard de 2h35 – car ayant commencé à 18h34 – l’inauguration du Village de la Francophonie à Andohatapenaka s’est déroulée sans incident majeur.

Sécurité. L’enceinte du Village de la Francophonie a été ornée par les éléments des forces de l’ordre qui assuraient la sécurité non seulement des lieux, mais également celle des participants à cette inauguration. A l’entrée du site, avec des caméras de surveillance – des fouilles sont effectuées sur les visiteurs comme sur les journalistes. En attendant le président de la République, le premier ministre et son gouvernement, ainsi que les chefs d’institutions et les responsables étatiques, les visiteurs et les invités –comprenant le corps diplomatique, les élus et certaines personnalités ayant déjà occupé une fonction au sein de l’Etat – d’ores et déjà arrivés sur place ont été émerveillés par les « Hira et Dihy Gasy ». D’autres ont préféré fréquenter les différents stands qui s’élevaient au nombre de 112 lesquels représentent les 22 Régions de Madagascar, les diverses associations qui promeuvent l’Art « malagasy » et les produits finis faits à partir de matières premières de la Grande Ile.  

Objectif atteint. A 18h34, il y a eu un défilé des drapeaux de tous les pays membres de l’OIF marquant l’arrivée des officiels. Reçus par le Maire du Village de la Francophonie, Ntsoa Randriamifidimanana, dans le noir, car la lumière flanchait, l’entrée du chef de l’Etat, Hery Rajaonarimampianina et de la SG de l’OIF, Michaëlle Jean, du gouvernement et des chefs d’institutions, a été adoucie par la voix de Bakomanga. Puis, place à la série de discours ébauchée par le Maire du Village. « C’est un immense plaisir de vous accueillir et bienvenue à Madagascar », a-t-il affirmé. Après lui, c’est Michaëlle Jean qui a pris le relais. Vêtue d’un costume de couleur verte, la SG de l’organisation n’a pas manqué de féliciter le chef de l’Etat pour « ce magnifique ouvrage ». Michaëlle Jean, fière de l’infrastructure, a transmis : « Nous défendons la paix, la solidarité, la fraternité, la croissance partagée et le développement inclusif ». Enfin, la série de discours s’est achevée avec l’intervention du chef de l’Etat qui, a préalablement, présenté ses excuses du fait de son retard. Outre le mot de bienvenue, il a précisé que « l’objectif qui est précieux à mes yeux est atteint et marque le début d’une semaine qui restera dans les annales des Malgaches ». Par ailleurs, il n’a pas omis de véhiculer l’importance du Sommet à travers « le partage des valeurs de la Francophonie et la création d’activités génératrices de revenus ». Enfin, le chef de l’Etat a été clair sur l’acheminement des travaux : « Nous allons continuer, nous n’allons pas arrêter en si bon chemin. Nous allons promouvoir l’intérêt du peuple malgache ». Après cette série de discours, Hery Rajaonarimampianina et Michaëlle Jean ont procédé à l’inauguration du Village de la Francophonie laquelle s’est achevée avec la visite des différents stands.

Aina Bovel

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire