Salon de l’Industrie : Opération de charme de Hery vers Lalao


Retour effectif de Tiko dans la grande famille de l’industrie malgache. Le groupe fondé par l’ancien président Marc Ravalomanana expose depuis hier au Salon de l’Industrie à Tanjombato les produits qui avaient fait à l’époque sa renommée. Outre les fromages et l’huile Tiko, le jus « Classiko » a surtout fait sa réapparition. Cette fois-ci, la marque est devenue AAA-Tiko. A en croire les responsables, AAA est un partenaire stratégique de Tiko. Il assure l’exploitation et la production, tandis que Tiko s’occupe de la commercialisation des produits. Le président de la République Rajaonarimampianina a pu constater de visu hier la réapparition des produits TIKO. D’ailleurs, le groupe de Marc Ravalomanana a son stand d’exposition à Tanjombato. Devant le stand de Tiko, connu pour le « Vita Malagasy », le président de la République a félicité l’initiative et a encouragé l’ancien fleuron de l’industrie malgache à continuer sur sa lancée.

Promesse. Finalement, Lalao Ravalomanana a été reconnue hier en tant que maire de la Commune Urbaine d’Antananarivo après les incidents protocolaires qui ont emmaillé les inaugurations successives dans le cadre du XVIe Sommet de la Francophonie. En effet, le premier magistrat de la ville a officiellement présidé avec le président Hery Rajaonarimampianina la cérémonie d’ouverture du Salon de l’Industrie de Madagascar. Après la visite des stands, alors qu’il entrait dans sa voiture, le chef de l’Etat est ressorti et a demandé à ses gardes du corps de faire venir le maire Lalao Ravalomanana. La conversation a été rapide et a été suivie d’une accolade et des poses photo qui laissent croire que le courant passe bien entre les deux personnalités, contrairement à ce que certains essaient de véhiculer. On entendait tout simplement le président Hery Rajaonarimampianina rassurer Lalao Ravalomanana : « Ne vous inquiétez pas. On fera en sorte que cela puisse marcher. » Reste à savoir à quoi le président de la République a fait allusion, à Tiko (Devant Lalao en tant que femme de Marc Ravalomanana) ou à la Commune Urbaine d’Antananarivo (devant Lalao en tant que maire).

Nouvelle polémique. La scène qui s’est passée hier à Tanjombato ouvre une nouvelle polémique sur la situation réelle de la relation entre d’une part la famille Ravalomanana en général et l’ancien président en particulier, et d’autre part le régime HVM en général et le président Hery Rajaonarimampianina en particulier. Ce qui s’est passé ces derniers temps à la Commune urbaine d’Antananarivo, avec les manifestations non autorisées des marchands de rue de la Capitale qui semblent cautionnées par les forces de l’ordres, et l’assaut lancé par un groupe de militaires lourdement armés contre l’hôtel de ville d’Analakely, laissent croire que rien ne va entre le pouvoir central et la municipalité. Et que le premier essaie à tout prix de saboter la seconde. En tout cas, des questions se posent : Qui a intérêt à ce que le maire Lalao Ravalomanana ne puisse pas rencontrer le président de la République pour discuter de la reconstruction de la Capitale ? Et qui a intérêt à ce que les Malgaches ne puissent pas consommer le « Made in Madagascar » ?

R.Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Qu’ils soient les meilleurs amis ou les meilleurs ennemis du monde, les polémiques ne cesseront jamais. Quand les gens vont-ils comprendre que c’est en travaillant ensemble, dans l’unité et la paix, qu’on réussira à sortir le pays de ce gouffre?! Hery Rajaonarimampianina a mis de côté sa fierté pour le bien du pays, tout comme Lalao Ravalomanana. Bravo.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.