Conférence des bailleurs : « Aucune précision de la part de l’Etat », dixit Fetison Andrianirina

La conférence des bailleurs et des investisseurs se tient à Paris aujourd’hui et demain. La délégation –dirigée par le chef de l’Etat, Hery Rajaonarimampianina, et quelques membres du gouvernement – se rend dans la capitale française pour y assister. Et pourtant, les responsables étatiques n’ont presque rien affirmé avant leur départ que Fetison Rakoto Andrianirina, président national du Roso ho an’ny Demokrasia Sosialy (RDS), n’a pas pu retenir son silence. « Les dirigeants devaient informer les Malgaches sur le montant des sommes à emprunter car ce sont eux qui vont les rembourser. Il en est de même pour l’identité des projets qui reste méconnue jusqu’à présent. Ils ne changent jamais de pratique », a-t-il affirmé.

Opportunité. Fetison Rakoto Andrianirina continue que « cette conférence des bailleurs et des investisseurs est une grande opportunité pour Madagascar ». Avant d’ajouter un bémol : « dommage que les points saillants de cette conférence, pour le cas de Madagascar, n’aient pas été dévoilés par l’Etat ». Pour illustrer ses affirmations, il a pris l’exemple de la Centrafrique. « En Centrafrique, l’État a demandé 1,6 milliard de dollar et a reçu 2,2 milliards de dollar parce que tout a été clair et la confiance des bailleurs et des investisseurs n’ont pas tardé à venir ». Fetison Rakoto Andrianirina s’interroge sur la situation de Madagascar car soulève-t-il que « c’est cette confiance qui fait défaut ». Pourtant, nonobstant ces failles, le président national du RDS reste optimiste. « Je souhaite que Madagascar recevra une somme importante pour pouvoir amorcer son développement ».

Aina Bovel

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.