EISA : Appui à la commission parlementaire genre

Jacaranda
Séminaire parlementaire sur le processus de développement local.
Séminaire parlementaire sur le processus de développement local.

Séminaire parlementaire sur le processus de développement local le 5 décembre dernier à l’Hôtel du Louvre. Depuis mars 2014, l’Institut Electoral pour une Démocratique durable en Afrique (EISA) n’a pas manqué d’apporter son concours à l’Assemblée nationale dans ses efforts de promotion de l’égalité hommes-femmes et de renforcement de la participation féminine à tous les niveaux de prise de décision. Parmi les axes principaux de cette coopération figure l’appui à la Commission parlementaire Genre et Développement dans l’exercice de missions qui lui sont dévolues. L’objectif est de permettre à cette commission spécifique de jouer pleinement son rôle dans la préparation des débats législatifs et l’examen des lois relatives aux questions de genre et de développement ou, à défaut, de contribuer au travail des autres commissions parlementaires pour une meilleure prise en compte des problématiques d’inégalités dans les textes qui leur sont soumis. A cet effet, une série d’activités à l’intention des membres de la commission a été organisée afin de leur permettre de mieux appréhender leurs missions, sensibiliser et/ou interpeller leurs pairs sur la thématique du genre et de proposer des amendements ou propositions lorsque cela est requis.

Développement local. Dans la lignée des initiatives visant à renforcer la Commission Genre et Développement, EISA se propose d’appuyer ses membres sur les questions ayant trait au développement. En effet, cet aspect du rôle de la commission est souvent occulté au profit du genre alors même que les deux volets sont intrinsèquement liés et doivent être traités conjointement. C’est ainsi qu’au moment où le développement local est au cœur des débats parlementaires, un séminaire portant sur le thème du développement local a été organisé le 5 décembre à Antananarivo à l’intention des membres de la Commission Genre et Développement et des femmes parlementaires. Il s’agit de leur permettre de se familiariser avec les contours du processus de développement local à Madagascar et du rôle qu’elles peuvent y jouer en tant qu’élues nationales. En effet, alors que la réforme a été adoptée depuis 1996, la mise en œuvre de la décentralisation continue de poser des défis importants. Plusieurs études ont mis en évidence des faiblesses et des contraintes qui limitent sérieusement le processus de responsabilisation et de participation des acteurs locaux à la promotion efficace du développement local.

Recueillis par Dominique R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.