Nativité et Nouvel an : Trêve des confiseurs

Avec les fêtes de la Nativité et du Nouvel an, les diverses associations et les politiciens observent la trêve qualifiée notamment de trêve de confiseurs. Les gens sont ainsi concentrés sur ces différentes fêtes et ne pensent guère à la grève ni au mouvement de rue. Selon Wikipédia, «aux approches de Noël, par une sorte d’accord entre les parlementaires, on ne soulève pas de questions irritantes, qui, troublant l’esprit public, nuiraient aux affaires. Et même, afin de mieux vivre en paix, on se sépare, on se donne des vacances. Donc, point d’aigres propos et pendant cette accalmie, les marchands de sucreries, de gâteaux, de friandises, font, tout doucement, leur petit commerce. Les confiseurs jubilent, profitant de la suspension des hostilités à la Chambre, et cette tranquillité dont ils bénéficient s’est appelée la trêve des confiseurs ». D’ailleurs les membres sont actuellement en vacances depuis le 23 décembre. Ils reprennent du service, à partir du mardi 3 janvier, pour participer notamment au conseil de gouvernement. Aucune manifestation à caractère politique n’est d’ailleurs prévue durant ces fêtes. Toutefois, cette trêve a été entachée par le procès d’Augustin Andriamananoro qui a écopé de trois mois avec sursis.   

Dominique R.  

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.