Tsimbazaza : Brouille entre le M2PATE et la CUA !

La CUA va devoir déplacer cette construction de toilettes publiques à Tsimbazaza. (Photo : M2PATE)

Les relations entre le ministère auprès de la Présidence en charge des Projets Présidentiels, de l’Aménagement du Territoire et de l’Equipement (M2PATE) et la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) sont perturbées .Le projet de construction par la CUA de toilettes publiques à Tsimbazaza en est la source.

Voie publique. Interrogé sur l’affaire, le directeur général de l’Aménagement du Territoire (DGATE), Gérard Andriamanohisoa a été catégorique : « il n’y a aucun litige entre le M2PATE et la CUA. Cette construction de toilettes publiques est mal placée ». En effet, il se situe juste entre le marché d’Ankaditoho et la route principale. Justement, le DGATE a apporté plus de précisions. « Elle est sise sur une voie publique. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que cette route est reliée à l’Assemblée Nationale », a-t-il argué. A forteriori, ce qui se passe à Tsimbazaza confirme ce qu’a affirmé le ministre de l’Aménagement du Territoire, Narson Rafidimanana, vendredi dernier qu’ « il n’y a pas d’aménagement du territoire à Antananarivo ».

Mesures. Par voie de conséquence, des mesures s’imposent ! « Au sein de la Direction Générale de l’Aménagement du Territoire, nous avons d’ores et déjà ordonné à la Commune d’Antananarivo de déplacer cette construction de toilettes publiques », a toujours expliqué Gérard Andriamanohisoa. Etant donné que les fondations sont mises en place, la démolition serait-elle inévitable pour parvenir à ce déplacement ? D’ailleurs, toujours d’après les éclaircissements du DGATE, sa direction a procédé à la notification de cette mesure à la CUA. A suivre…

Aina Bovel

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.