MAPAR : Halte à l’acharnement politique


Jacaranda

Les leaders du MAPAR dénonce « une énième non-respect de la loi par le régime ».

Le bureau politique du parti « Miaraka Amin’i Prezida Andry Rajoelina » (MAPAR) sort enfin de son mutisme par rapport à l’affaire Lylison René de Roland. Au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue hier à Ambodivona, les parlementaires MAPAR ont condamné ce jugement assorti d’un mandat d’arrêt à l’audience. « Aucun acte de déstabilisation n’a impliqué le Sénateur élu à Mahajanga. Il n’a pas non plus appelé la population tananarivienne à descendre dans la rue. Face aux problèmes de corruption, à l’inflation généralisée, à l’insécurité grandissante et à toutes les difficultés subies au quotidien par la population, l’ancien Directeur de la Force d’Intervention Spéciale a simplement appelé la population à rester dans leur foyer pour réfléchir sur la situation sociopolitique du pays ». Du côté d’Ambodivona, l’on considère le procès qui s’est tenu mardi dernier dans la salle numéro 2 du tribunal de première instance d’Anosy comme « une énième non-respect de la loi en vigueur par les tenants du régime HVM ». Le procès a été organisé en catimini, ou enfin presque. Personne n’a été avisée, ni le Sénateur Lylison René de Roland, ni son avocat, ni ses proches. Pour le bureau national du MAPAR, « cette décision de Justice ne fera qu’attiser la tension politique, sociale et économique. En tout cas, elle n’apportera pas l’apaisement ». Hier, les politiciens pro-Rajoelina ont exhorté les tenants du régime HVM à mettre fin à l’acharnement politique contre les opposants. L’annulation de la condamnation du Sénateur Lylison René de Roland est également réclamée. « Le régime devrait plutôt fournir plus d’efforts pour trouver des solutions aux problèmes vécus au quotidien par la population », a-t-on martelé.  

Davis R


Share This Post

  • Lazalazao Tsimiamboholahy

    ”acharnement“ ! le mapar connait ce mot ? alors c’est la plus grande surprise que je n’ai jamais vu depuis 2009. Les chasses aux légalistes et pro-Ravalomanana pendant 5 ans; le dénigrement systèmatique dans les médias, les vols et destructions des biens de Ravalomanana, la torture, l’arrêstation et l’emprisonnement de tout ce qui touchait à la mouvance Ravalomanana. Vous vous rappellez encore de l’arrêstation et emprisonnement de Tonton Ambroise ? ce qui arrive à Lylison n’est pas pas le 1/10ème. il n’y a que quelques mapar qui sont touchés par le hvm, mais de 2009 à 2014 c’était des milliers de gens pro-Ravalo qui ont payé le prix cher, soit la fuite, l’hôpital ou la mort, soit l’arrestation; ou l’écrasement. J’exige toujours le proces de la crise 2009. Il y a eu trop de victimes.

  • Hery

    t@nreo teo inona no tsy nataonareo ry mapar ? mijereva fitaratra aloha izay vao miseho vahoaka ; fohy fisainana , aiza moa no tsy hantsoin’ny olona hoe FOZA !!!!!