8 mars à Mahamasina : Présence obligatoire pour le personnel féminin du ministère de la Justice

Jacaranda

Le gouvernement a décidé que la célébration nationale de la journée internationale de la femme se déroulera mercredi prochain devant le stade municipal de Mahamasina. Depuis quelques jours, le régime en place fait tout pour que l’événement soit un succès en termes de présence. Tous les moyens sont bons. Au ministère de la Justice, toutes les descendantes d’Eve sont sommées de venir à Mahamasina. Présence obligatoire donc pour le personnel féminin  de ce département ministériel. C’est ce qu’on lit dans une circulaire n° 020.MJ/SG.17 en date du 3 mars 2017. « Les femmes travaillant au ministère de la Justice sont tenues d’être présentes au carnaval », précise la circulaire. D’après nos informations, des circulaires de ce genre circulent dans les différents ministères et établissements publics.

Hôtel de Ville. La célébration gouvernementale sera placée sous l’égide de la Première Dame Voahangy Rajaonarimampianina, tandis qu’à l’Hôtel de Ville à Analakely, une autre célébration sera organisée, mais celle-ci par le maire de la Capitale Lalao Ravalomanana. Cette dernière n’a pas pris officiellement une note pour sensibiliser les femmes d’Antananarivo ou contraindre les femmes travaillant à la commune urbaine ou dans ses services rattachés d’assister à cette célébration préparée depuis le mois de janvier. Il y aura donc deux grands événements à Tana dans le cadre de la célébration de la journée du 8 mars. Qui aura l’adhésion des tananariviennes : Voahangy Rajaonarimampianina ou Lalao Ravalomanana ?

R. Eugène

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.