Thierry Rakotonarivo : « Les discussions entre la CENI et le gouvernement se poursuivent »

Hier, la CENI ou Commission Electorale Nationale Indépendante a réuni autour d’une table toutes les entités publiques pour leur transmettre l’évolution de la prise en charge des documents stratégiques. Selon les explications de Thierry Rakotonarivo, vice-président de la CENI, « les négociations existent et c’est même la raison pour laquelle il y a une sorte de léthargie au niveau du processus. Les débats entre le gouvernement et la Ceni sont fréquents ». Nonobstant cette torpeur, « la commission électorale est fière de ses efforts. Nous constatons que les différents ateliers que nous avons organisés produisent leurs fruits », poursuit-il. Sur la base d’explications de la commission, une fois que les diverses restitutions soient accomplies, l’entité interministérielle va pouvoir commencer son travail. Notons que ces documents stratégiques renferment la stratégie nationale de sensibilisation et d’éducation des électeurs, la stratégie de communication interne et externe de la Ceni ainsi que l’amélioration de l’encadrement juridique des élections.

Recueillis par Aina Bovel

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.