Toamasina II : Les habitants de Volobe risquent d’être délogés

Maso José (deuxième à partir de la gauche) entouré par des représentants des habitants de Volobe. (Photo Kelly)

L’ancien membre du CST, Maso José, s’est fait le porte-parole des habitants du Fokontany de Volobe de la commune rurale d’Ambodilazana du district de Toamasina II. Ces derniers se plaignent notamment qu’ils sont obligés de quitter leur Fokontany. La raison en est qu’une société aurait l’intention de s’implanter dans cette localité, et ce, pour une exploitation de chromite. Les représentants du Fokonolona, ont ainsi tenu une conférence de presse, hier, au Caveau, à Antaninarenina, pour exposer leur cas. Selon leur porte-parole, le chef de district et le député de Tomasina II sont passés à Volobe pour dire aux habitants de ce village de se préparer car on va les déplacer à Farafaty. Toujours d’après Maso José, il y aurait dû y avoir des négociations au préalable entre les concernés et les responsables étatiques. Ce qui ne fut pas le cas. Il pense, en effet, qu’il y aurait dû y avoir une phase de prospection et une phase de faisabilité ; d’ailleurs, a-t-il dit, « l’homme devrait être au centre de tout intérêt ». En outre, le porte-parole estime qu’au cas où ce projet va être réalisé, il devrait y avoir des mesures d’accompagnement. Décidément, Somahamanina et Antsohihy, pour ne citer qu’eux, ne sont pas des cas isolés.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.