CNIDH : Rapport sur Antsakabary remis à l’Assemblée nationale

Jacaranda
Mireille Rabenoro, présidente du CNIDH.

Les membres de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) conduite par sa présidente nationale, Mireille Rabenoro, ont remis leur rapport concernant l’afffaire Antsakabary, hier, au Bureau permanent de l’Assemblée nationale. Le CNIDH souhaite notamment qu’il y a ait un suivi sur le déroulement de l’enquête ainsi que sur les décisions prises par la Justice. Que lumière soit faite sur cette affaire et que des sanctions soient appliquées à l’encontre de ceux qui ont été impliqués dans cette affaire. Selon Mireille Rabenoro, la CNIDH a envoyé des émissaires dans ladite localité pour constater de visu la réalité.     

Examiner le dossier. De son côté, le président de l’Assemblée nationale, Jean-Max Rakotomamonjy, de déclarer que « la venue de la CNIDH est importante dans la mesure où tout ce qui touche le peuple concerne également les députés ». Et d’enchaîner que « nous allons examiner le dossier et assumer notre responsabilité suivant les lois en vigueur et que pareil cas ne se reproduise plus». Au vu de ces déclarations, des dispositions seront ainsi prises pour sanctionner les coupables.

Recueillis par Dominique R. 

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.