Friedrich Ebert Stiftung : 6e édition de la Formation de Jeunes Journalistes

Jacaranda

La 6e édition de la formation de jeunes journalistes (FdJ) organisée annuellement par la fondation Friedrich Ebert Stiftung (FES) se déroulera à partir du mois de juillet. C’est ce qui a été annoncé hier au Cercle Germano-Malgache (CGM) Analakely lors de la séance d’information y afférente. D’après les explications reçues, il s’agira d’une formation continue en fondamentaux du journalisme accessoirisée d’un volet propre à l’investigation. Hanta Andrianesy, chargée de programme au sein de la FES a expliqué que « cette formation vise à renforcer les compétences professionnelles du journaliste, à promouvoir le journalisme, à garantir une meilleure gouvernance et à valoriser la relève à Madagascar ».

Conditions. Tous les journalistes en fonction peuvent présenter leur candidature mais seulement 14 seront sélectionnés et pourront suivre la formation. A cela s’ajoute la maîtrise du malgache et du français. Il faut, par ailleurs, que les candidats aient au moins le diplôme de Licence (Bac+3) et soient réellement engagés. « Depuis que la FES s’est installée à Madagascar, en 1963, nous n’avons pas cessé de promouvoir la démocratie incluant le pluralisme d’idées, la justice sociale, la liberté de la presse et la promotion des médias », a indiqué Marcus Schneider, représentant résident de la FES à Madagascar. « C’est dans cette optique de renforcement de la démocratie et de promotion de la presse que s’inscrit la FdJ », a-t-il continué. Les thématiques autour desquelles les journalistes participants vont travailler ne sont autres que la gouvernance des affaires publiques, la culture politique et la relève, et ce, tout en espérant qu’ils contribueront au changement et à la protection du métier. Pour y participer, les candidats doivent remplir les dossiers comprenant le formulaire de candidature avec en pièces jointes deux de leurs meilleures productions de ces six derniers mois, une lettre de motivation, la lettre de recommandation du rédacteur en chef et le code de conduite – en trois exemplaires – signés par le participant, l’organe de presse et la FES avant le 31 mai. Les journalistes sélectionnés passeront un entretien individuel avec la FES avant le début de la première session.

Recueillis par Aina Bovel

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.