Place du 13 mai : Le RMTF sur les lieux avec ou sans autorisation !

Jacaranda

Le « Rodoben’ny Malagasy ho amin’ny Fanorenana Ifotony » (RMTF) va investir la Place du 13 mai demain pour marquer le 45e anniversaire des revendications des étudiants ayant entraîné la chute de la première République. « Nous avons un devoir de mémoire envers notre patrie. L’année 2017 est essentielle pour Madagascar car les Malgaches ont commémoré cette année deux évènements historiques de leur Histoire en l’occurrence le 70e anniversaire du 29 mars 1947 et le 45e anniversaire du 13 mai 1972 », a rappelé le pasteur Edouard Tsarahame lors d’un point de presse que le RMTF a tenu hier au siège de l’AKFM à Andravoahangy ambony.

Non-autorisé. La question se pose : est-ce que le RMTF a reçu une autorisation ? « Affirmatif », toujours d’après les explications du pasteur Edouard Tsarahame. « La préfecture de police a donné l’autorisation et la commune urbaine d’Antananarivo a accepté d’agencer les manifestations », a-t-il assuré. Et pourtant, le préfet de police, Angelo Ravelonarivo nie avoir donné une quelconque autorisation au RMTF. Les troubles seront-ils épargnés et la foule ou les groupes d’individus qui vont répondre à leur appel resteront-ils dociles par rapport aux consignes des leaders ? En tout cas, « nous allons déposer des gerbes sur la Place du 13 mai », a toujours fait savoir le pasteur Edouard Tsarahame dont les propos ont été soutenus par son confrère Rainidina : « ceux qui vont venir sont priés d’emmener des banderoles ou des pancartes sur lesquelles seront écrits ce que vous souhaitez parce que ce sera aussi une opportunité pour nous de pouvoir nous exprimer ». Les membres du RMTF appellent, par ailleurs, les forces de l’ordre à « coopérer » tout en arguant ou en répétant (c’est selon) qu’ils sont « prêts à prendre le pouvoir ». Quoi qu’il en soit, toutes les manifestations de foule qui n’ont reçu aucune autorisation sont illégales.

Aina Bovel

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.