SMM : Grève générale en vue

Les magistrats, les greffiers et les agents pénitentiaires ont décidé de former un front uni contre l’instrumentalisation de la Justice. Samedi dernier, les leaders des trois syndicats ont tenu un point de presse au siège de la Cour suprême à Anosy pour dénoncer l’ingérence des élus et des tenants du pouvoir dans le travail de la Justice. « Cette fois-ci, la coupe est pleine », a martelé Rojovola Bora, Vice-présidente du SMM. Faisant certainement référence à ce qui s’est passé le week-end dernier à Ampanihy. « Nous ne tolèrerons plus les intimidations et les menaces proférées contre des magistrats et des greffiers qui font leur travail », a-t-elle averti. L’objectif de cette union étant de redorer l’image de la Justice, mais aussi et surtout de lutter pour l’instauration de l’Etat de droit. A l’allure où vont les choses, le blocage total de l’appareil judiciaire n’est pas à écarter. Une grève générale des magistrats, des greffiers et des agents pénitentiaires serait même envisagée. Pour éviter le blocage de l’appareil judiciaire, une prise de responsabilité des dirigeants est sollicitée. Rojovola Bora a expliqué que « Jusqu’ici, le SMM a toujours évité la grève pour les intérêts des simples citoyens ». Il convient de noter que depuis le week-end dernier, une délégation du Syndicat des Magistrats de Madagascar a effectué une descente à Manakara pour trouver une solution à l’incident qui s’est produit la semaine dernière dans la maison de détention de cette localité. Hier, la délégation s’est rendue à Toliara pour tenter de résoudre l’affaire Ampanihy.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    D’accord, tout ça c’est bien mais comment le SMM explique que Rajabally après avoir acheté une terre volée qui appartient à une famille depuis plus d’un siècle. La justice l’a condamné. Pas seulement le verdict n’a pas été appliquer, mais il a porteé l’affaire en cour suprême et finalement ce sont les plaigants qui sont condamnés. Maintenant, il a vendu cette terre à une compagnie chinoise; Et les pauvres familles malgaches doivent être expulsés de leurs ^propres terre. Où est la justice ? où est le SMM ?

Poster un commentaire