MLE : Grande mobilisation le 7 juillet prochain


Une Assemblée générale des membres du Mouvement pour la Liberté d’Expression (MLE) s’est tenue hier à Antanimena. La reprise de la mobilisation a été décidée à l’issue de cette réunion. Aussi, une grande mobilisation est prévue le vendredi 7 juillet prochain pour marquer le 365è jour de l’adoption du Code de la communication médiatisée jugé liberticide aussi bien par la presse malgache que par les associations et organisations internationales œuvrant dans le domaine de la défense de la liberté d’expression. Pour l’heure, les tenants et aboutissants de cette nouvelle manifestation n’ont pas été dévoilés. Le MLE lance toutefois un appel à l’endroit de toutes les forces vives de la Nation, les syndicalistes, les membres de la Société civile, les politiciens et les simples citoyens « afin d’unir les forces et soutenir les journalistes jusqu’à l’aboutissement du combat ». Pour ce premier anniversaire de l’adoption du Code de la communication médiatisée, le MLE prévoit le lancement d’une émission hebdomadaire dénommée « Tsy mahaleo ny sampona », en réponse à celle produite par l’équipe de la Communication de la Présidence de la République intitulée « Fotoam-bita », et qui sera diffusée sur les réseaux sociaux et sur des chaînes de télévision locales.

Concertation. La poursuite judiciaire contre le quotidien « Free News » a également été évoquée durant l’Assemblée générale d’hier. « Une affaire entachée d’irrégularités flagrantes », soutient le MLE qui estime également que « la méconnaissance de ce texte par les diverses entités qui doivent l’appliquer, la faire respecter ou sanctionner sa violation constitue un danger réel pour les journalistes dans l’exercice de la profession. D’autant plus que ces diverses entités semblent plus motivées par la volonté de s’acharner contre les organes de presse dont les propriétaires n’épousent pas les mêmes opinions que les dirigeants ». Comme solution, le MLE réclame un avant-projet de texte élaboré de manière consensuelle. L’association interpelle également l’opinion par rapport à la manière avec laquelle le Ministère de la Communication compte procéder pour mettre en place un espace de concertation afin de discuter du Code de la communication. Une démarche considérée par le MLE comme « une manœuvre visant à diviser la presse malgache ».

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.