Mamy Rakotoarivelo: Retrouvé mort hier à son domicile



Jacaranda
Le corps sans vie de Mamy Rakotoarivelo a été transporté hier même à l’hôpital HJRA
Le corps sans vie de Mamy Rakotoarivelo a été transporté hier même à l’hôpital HJRA

Le mystère reste encore  total sur ce qui s’est réellement passé hier au domicile de cet ancien président du Congrès de la transition à Ankadifotsy.

La mauvaise nouvelle a fait l’effet d’une bombe hier. C’était vers 11h30 que la mort brutale et tragique de Mamy Rakotoarivelo, ancien Directeur Général de Midi Madagasikara et parmi les fondateurs du quotidien en malgache « Gazetiko », a battu le record jusqu’ici réalisé en termes du nombre de   commentaires dans les réseaux sociaux. Après avoir été informés de la tragédie, des éléments de la Brigade Criminelle (BC) et des Forces d’Intervention de la Police nationale (FIP), se sont immédiatement rendus à son domicile à Ankadifotsy. Le résultat de l’enquête va donc permettre de connaître la vérité sur cette disparition tragique d’une personnalité politique qui a occupé des postes de haute responsabilité dans le pays. Le corps sans vie de Mamy  Rakotoarivelo a été transporté hier même par sa famille et ses proches à l’hôpital HJRA pour autopsie. Sa domestique a été conduite à la Brigade criminelle à Anosy pour nécessité d’enquête. Après l’hôpital HJRA, la dépouille mortelle de l’ancien président du Congrès de la transition a été transférée à Ambolokandrina.

Personnage politique. Le fait que le concerné est un personnage politique très connu du public a suscité de nombreuses réactions, tant dans les rues, que dans les réseaux sociaux. Au lendemain de l’accession au pouvoir de Marc Ravalomanana en 2002, Mamy Rakotoarivelo a été nommé ministre de la Communication et de l’Information. Il a été deux fois élu député dans le IIIe arrondissement de la Capitale. A l’Assemblée nationale, il a été vice-président (Ière législature) et puis Questeur I (IIe législature) en charge des Finances et de l’Administration. Durant la transition consensuelle de 2011, plus précisément suite à la signature de la fameuse feuille de route de sortie de crise soutenue par la communauté internationale, Mamy Rakotoarivelo, à l’époque président de la « Mouvance Ravalomanana », a été président du Congrès de la Transition (CT). Il était également connu dans le monde des sports  car il a été pendant des années président du Comité Olympique Malgache (COM) et président de la Fédération Malagasy de Judo. La dernière apparition en public que Mamy Rakotoarivelo a faite, c’était lors de la célébration du 15eanniversaire du TIM qui s’est déroulée au Carlton le 08 juillet dernier. A rappeler que l’ancien président du Congrès de la Transition s’est éclipsé de la vie politique nationale depuis le retour au pays de Marc Ravalomanana en 2014. La rédaction de Midi Madagasikara présente ses condoléances à sa famille et à ses proches.

  1. Eugène

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Loza zany,fa naninona loatra

  2. Miatsara velatsihy be kou nareo ry midi Madagascar efa hita zao fa nohon nataon le patronne anareo ihany natonga azy namono tena kou. Mba vakio tsara ny facebook any zany fa nareo tsy mikaroka mitsy. Tatarainy ao daolo natonga azy amono tena nohon ny Antony nataony patronne anareo.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.