CFM : La candidature d’André Rasolo rejetée


Bmoi

L’ancien membre du comité d’élaboration de la loi relative à l’amnistie a donné son avis sur les décisions prises par le conseil de réconciliation nationale (CFM) à son encontre. André Rasolo, car il s’agit de lui, a ainsi déclaré « le comité de sélection des membres du conseil de réconciliation nationale (CFM) a jugé que je ne mérite pas de figurer dans la liste des 10 meilleurs candidats de la Région Amoron’i Mania pour mener la réconciliation telle qu’il l’entend. Je préfère donc m’écarter totalement ».

Recueillis par Dominique R.

Share This Post

Laisser un commentaire