Haile Menkerios : Pour des élections paisibles et transparentes en 2018

Haile Menkerios, le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, n’a pas eu le temps de s’adresser à la presse hier lors de l’ouverture du Colloque sur les Finances Locales dans les pays d’Afrique Francophone et Subsaharienne à l’Hôtel Carlton. En effet, en étant en mission d’observation dans le pays du 2 au 5 octobre, il devrait donner une conférence de presse à 11 h hier avant son départ. Mais compte tenu de son agenda très chargé et de son audience auprès du chef de l’Etat, Hery Rajaonarimampianina, à la même heure, Haile Menkerios, dans un communiqué, a fait savoir que « l’objectif de cette visite était d’explorer comment l’ONU pourrait davantage soutenir le processus électoral pour des élections paisibles et transparentes en 2018 ». Par ailleurs, il a rappelé, toujours dans ce même communiqué, « la disponibilité et l’engagement des Nations unies et de ses partenaires de continuer à appuyer ce processus ».

Recueillis par Aina Bovel

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Il est clair que personne n’est pour un référendum qui a pour objectif de faire reculer l’élection présidentielle de 2018…. La descente d’un représentant de l’ONU devrait conscientiser le président de la gravité de la situationet le remettre dans le droit chemin

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.